Trappes, le 2 septembre 2018

Chers Parents, 

Les vacances se terminent et déjà nous pouvons sentir une impatience parmi nos enfants, cette année pas de changement dans les horaires mais un dédoublement des classes de CP dans toutes les écoles et pour les CE1 pour les classes situées en REP+.

Si le dispositif promet de meilleures chances de réussite pour les élèves, il nous appartient d'être vigilant vis à vis des conditions d'accueil dans lesquelles ils apprendront.

Ce dédoublement des classes nécessite une augmentation du nombre d'enseignants qui semble être atteint pour cette rentrée, nous devrons toutefois faire preuve d'une attention toute particulière pour l'ensemble des établissements de Trappes et de la Verrière

L'UNAAPE de Trappes - La Verrière (Association autonome de parents indépendants de Trappes et de la Verrière) est née en avril 2011, L’UNAAPE de Trappes est présente depuis plus de 6 ans sur la Ville de Trappes, de la maternelle au lycée, et fête son premier anniversaire de présence sur la commune e la Verrière.

Pour l’année 2018-2019, nous invitons les parents à se rapprocher des représentants UNAAPE ou de l’association pour rejoindre une de nos listes ou pour que nous vous aidions à en créer une dans votre école.

Il est important de savoir que l’UNAAPE est une Union Nationale d’Associations Autonomes de Parents d’Élèves, c’est à dire que toutes les associations locales sont libres et autonomes, avec leur propre structure associative. En clair cela signifie que, à la différence des grandes fédérations nationales, nous sommes entièrement libres de nos spécificités, de nos prises de position (toujours apolitiques et laïques) pour coller au plus près des besoins des enfants et des familles, et que nous nous sommes volontairement affiliés au Mouvement autonome de l’UNAAPE pour bénéficier de l’appui d’une structure d’ampleur nationale.

Cette structure est apte à nous fournir de l’information ou à nous conseiller mais, contrairement aux associations purement locales, l’UNAAPE Nationale intervient également dans les grandes problématiques de l’Éducation. Ainsi, le Président de l’UNAAPE de Trappes – La Verrière, également secrétaire Général national de l’UNAAPE est régulièrement appelé à représenter l’UNAAPE Nationale à l’Assemblée nationale, au Sénat, au Ministère de l’Éducation ainsi qu’à la DGESCO (Direction générale de l’enseignement scolaire).

Sur le plan local, nous nous mobilisons tous les jours pour le bien-être de vos enfants, de leur sécurité avec l’envie qu’ils réussissent leur scolarité, de la maternelle jusqu’au lycée.

La force de l’UNAAPE de Trappes – La Verrière, c’est d’être le meilleur compromis entre la proximité d’une association totalement ancrée dans la vie de la Ville, ses besoins, ses problématiques spécifiques et l’ouverture d’une association qui tient à prendre la parole sur les grandes questions d’Éducation qui infléchissent le quotidien des enfants et des familles.

Les familles qui souhaitent s’impliquer davantage dans la vie scolaire de leurs enfants et dont les enfants sont scolarisés dans le public à Trappes et à la Verrière, peuvent adhérer à l’UNAAPE de Trappes – La Verrière.

Pourquoi, en quoi ça consiste ?

Tout parent a le droit d’être représenté dans tous les instances de l’éducation nationale en commençant par les conseils d’école ou d’administration, auprès des collectivités territoriales, et d’être défendu.

Le premier objectif d’un parent élu UNAAPE est de défendre l’intérêt de l’enfant.

Le Mouvement autonome de l’UNAAPE se rassemble autour de 4 principes :

*   Primauté et responsabilité des parents dans les choix éducatifs.

*  Respect de la neutralité politique, syndicale et religieuse des établissements      publics d'enseignement.

*  Qualité de l’enseignement, remédiation immédiate, équité sociale et territoriale.

*  Éducation aux valeurs civiques et morales.

Votre association est affiliée à l'UNAAPE :

*   Est libre dans ses initiatives et dans ses actions.

*   Agit dans le respect des principes, et des statuts de l'UNAAPE.

*  Initie des actions et participe localement à la mise en place de projets au sein des établissements scolaires.

*  Participe et s'implique dans les conseils d'école, les conseils de classe, les conseils d'administration, les commissions d'appel, les commissions d'attribution des bourses et des commissions municipales.

*   Permet via l'UNAAPE, de traduire au Ministère de l'Éducation Nationale les préoccupations locales.

*   Apporte régulièrement des idées constructives aux différentes territorialités, Municipalité, Conseil Général, Conseil Régional.

*  Vous représente dans les conseils départementaux et académiques de l'Éducation nationale via nos Unions départementales et régionales

Le Mouvement autonome de l'UNAAPE :

*   Veille à ce que les élèves restent le centre d'intérêt prioritaire du système éducatif.

*   Étudie les propositions de l'Éducation nationale et intervient auprès du Ministère.

*   Témoigne au Sénat et à l’Assemblée nationale, sur les sujets de l'Éducation nationale,          devant les commissions de la culture et de l’enseignement.

*   Est vigilant à la mise en application de la loi sur l'intégration des enfants différents.

*   Porte son action dès l'accueil des enfants en maternelle, sur la remédiation immédiate.

*   Porte son attention sur le contenu du socle commun de connaissance, de compétence et      de culture.

*   S'attache à la mise en place de l'architecture des études au lycée.

*   Est attentif à une orientation choisie qui doit être synonyme de droit à une formation           qualifiante pour tous.

Pourquoi se présenter en tant qu’association ?

Il faut savoir que la Note de service n° 86-256 du 9 sept. 1986 relatives aux Associations de parents d'élèves et publiée au Bulletin officiel n° 31 du 11 septembre 1986 stipule que si tous les parents non constitués en association déclarée, qui se présentent aux élections ont les mêmes droits et devoirs que les associations, ils perdent ces droits au lendemain des élections et ne peuvent se prévaloir au titre de représentant des parents d’élèves, ils ne représentent donc qu’eux-mêmes.

Quelle est l’implication d’un parent d’élève ?

Pour commencer pour les parents qui n’ont pas de temps car ils travaillent, il faut savoir que c’est le cas pour la majorité des parents élus, qui jonglent avec leurs obligations familiales, professionnelles et associatives. Ce qui est important c’est de constituer des listes complètes pour permettre un meilleur partage des tâches.

Donc plus on est nombreux, moins on en fait, la représentation peut et doit être assurée aussi bien par les parents élus titulaires que les parents élus suppléants.

La première fonction ou tâche d’un parent élu, c’est le contact avec l’ensemble des parents, en effet, un parent qui n’échange pas, qui ne communique pas, ne pourra pas remplir son rôle lors d’un Conseil d’école (pour le primaire), lors d’un conseil d’administration (pour le secondaire).

En termes de réunions, pour une école primaire, c’est 3 conseils d’école dans l’année pour une durée moyenne de 2 heures chacun.

Pour le secondaire, on compte au moins 4 conseils d’administration, avec autant de commissions permanentes pour préparer ces CA, les conseils de classe, les conseils de discipline (malheureusement) et d’autres commissions qui n’interviennent que très rarement.

Y a-t-il une cotisation ?

Oui, comme toute association, l’UNAAPE de Trappes – La verrière à des frais de fonctionnement (prendre pour exemple les frais d’impression des bulletins d’adhésion ou des professions de foi pour les élections, assurance...).

Tout comme l’UNAAPE nationale, l’UNAAPE de Trappes - La Verrière ne perçoit aucune subvention et ne vit uniquement grâce aux cotisations qu’elle perçoit de ses membres.

La cotisation demandée est de 12, 15 ou 20 euros au libre choix du parent adhérant.

Trappes, le 28 décembre 2017

Chers parents,

L'ensemble des parents membres de l'UNAAPE de Trappes - La Verrière présente à tous les élèves et à leurs familles leurs meilleurs voeux pour cette nouvelele année.

L'UNAAPE de Trappes - La Verrière sera présente à vos cotés tout au long de l'année et vous accompagnera dans votre rôle de parent d'élève.

Bonne Année 2018 à tous

Nicolas HARDY.


Trappes, le 22 décembre 2017

Voici venus les vacaces de fin d'année tant attendues par nos chers enfants, ils vont enfin pouvoir se reposer des 7 semaines d'enseignement qu'ils viennent de vivre.

Pour finir cette année avec une bonne nouvelle, suite aux réunions de travail que nous avons eu avec Madame CIRET, Inspectrice de circonscription de Trappes, la DSDEN vient d'affecter à Trappes 2 brigades qui permettent de libérer 2 ZIL. Pour faire plus clair, les brigades sont gérées par la DSDEN et sont placées sur des remplacements de longues durées, les ZIL quant à eux sont gérés par l'inspection de circonscription pour les remplacements de courtes durées. Cela ne suffit pas pour Trappes mais c'est déjà un début...

Le 9 janvier se tiendra le comité de suivi pour dresser le bilan du PEDT (Projet éducatif de teritoire), l'UNAAPE de Trappes - La Verrière y fera entendre lavoix des parents, en effet la ville commence à communiquer sur le fait qu'un retour aux 4 jours pourrait se mettre en place dès la rentrée 2018 mais uniquement pour les élèves de maternelle. Cette annonce se fait sans concertation du comité de suivi des rythmes scolaires et encore moins avec les organisations de parents d'élèves. Unz fois de plus, la parole donnée aux parents est de nouveau confisquée par nos élus.

L'année 2018 s'annonce d'ores et déjà compliquée et malheureusement, toujours au détriment de nos enfants.

UNAAPEment.

Nicolas HARDY.


Trappes, le 4 novembre 2017

Chers parents,

Les vacances d'automne se terminent, nos enfants vont reprendre dès lundi le chemin de l'école, du collège ou du lycée après deux semaines de vacances.

Vacances qui peuvent apparaitre un peu tôt dans l'année scolaire pour certains ou trop longues pour d'autres. Comment nos enfants ressentent-ils ces vacances ? Avons-nous pris le temps d'en discuter avec eux ? Pourquoi ne pas les raccourcir en rajoutant quelques jours aux vacances de fin d'année ?

Autant de questions dont nous sommes dans l'incapacité d'y répondre sans une réforme profonde, en incluant pas seulement le Ministère de l'Éducation nationale, mais également celui du travail, de la santé, de la culture, de la jeunesse et du sport et surtout les parents et les collectivités locales...

Les 13 et 14 octobre dernier, vous avez été nombreux à nous accorder votre confiance en votant pour les parents présents sur les listes UNAAPE et nous souhaitons vous en remercier chaleureusement.

En effet, par vos votes, vous confirmez votre voeux d'être représentés par des parents indépendants, volontaires et surtout impliqués, soucieux du devenir de vos enfants.

cette confiance s'est démontrée par un plus grand nombre de listes présentées à Trappes mais également sur la Verrière où deux listes étaient montées sur le groupe scolaire du Parc.

Cette année encore, nous ferons entendre votre voix là où chaque parent UNAAPien siègera, et au-delà de nos frontières municipales, nous agirons par l'intermédiaire de nos représentants départementaux, régionaux et nationaux, notamment par la présence de notre président local agissant également au niveau national en tant que Secrétaire général de l'UNAAPE (ex : présence à l'Assemblée nationale le 27 septembre pour une audition sur la loi de finance 2018).

MERCI À TOUS



Trappes, le 19 septembre 2017

Chers parents,

Voilà maintenant deux semaines que nos enfants ont repris leur quotidien d'écoliers, d'étudiants ; les réunions de rentrée s'enchainent dans l'ensemble des établissements de Trappes et de la Verrière et nous sommes toujours ravis de constater que d'année en année , il y encore plus de parents présents.

Par cette présence, vous réaffirmer votre implication dans la scolarité de vos enfants, votre inquiétude également mais n'est-ce pas normal pour des parents. C'est notre devoir de les conduire à devenir les futurs citoyens responsables de demain.

À Trappes, pas beaucoup de changement, nous sommes toujours sur 4 jours et demi, bien que la majorité des parents soit pour un retour aux 4 jours, il paraissait déraisonnable de le demander pour la rentrée de 2017. Dans un courrier adressé à la municipalité de Trappes dès avril 2017, nous réaffirmions nous volonté de ce retour, mais en se donnant une année pour une mise en place correcte et respectueuse de tous. Cette question nous a été régulièrement posée lors des réunions de rentrée du primaire,  nous y avons répondu en trois points que nous jugeons essentiels :

    1) Comment les parents auraient-ils pu s'organiser notamment avec leurs employeurs              pendant ces deux mois d'été ?
     2) Comment réorganiser un budget, pendant la même période, déjà voté en Conseil                  municipal ?
     3) Que fait-on des animateurs embauchés dans le cadre des rythmes actuels ?

Ces questions résument à elles seules la nécessité de la mise en place d'une nouvelle et réelle concertation avec tous les acteurs concernés.

Bien qu'à ce jour, nous n'ayons aucune réponse à ce courrier, nous nous félicitons que Monsieur le Maire reprenne nos demandes dans "La lettre du Maire" diffusée en juillet.

Les 13 ou 14 octobre, selon la date de scrutin choisie par chaque établissement, vous aurez à élire vos représentants aux Conseils d'école pour le primaire et aux Conseils d'administration pour le secondaire.

Nos listes sont en cours d'élaboration, et vous pouvez, si vous le souhaitez, rejoindre une liste de parents volontaires, impliqués, motivés dans le seul intérêt des élèves de Trappes et de la Verrière.

Le samedi 23 octobre, de 10 heures à midi, se déroulera au Collège Gagarine (Avenue Martin Luther-King) une réunion d'information relative aux élections, au rôle de parents d'élève que nous sommes tous ainsi qu'à celui de parent élu et/ou délégué.

Dans l'attente de vous retrouver nombreux à cette réunion.




Trappes, le 7 septembre 2017

Chers Parents, 

Trois jours après la rentrée des classes, quel bilan peut-on en tirer ?

La rentrée s'est globalement bien passée malgré quelques couacs ici ou là, des comptages d'effectifs, du matériel de classes non livré des nouvelles classes de CP pour les écoles du réseau GAGARINE, réseau REP+.

Du côté enseignant, nous déplorons quelques heures d'enseignement, au Collège le Village il manque un enseignant d'espagnol ainsi que 4 heures d'arts plastiques. Au lycée Blériot c'est un poste de gestion administrative qui n'est pas pourvu. Au Collège Courbet il manque quelques de chimie et de musique.

Les responsables des établissements cités restent confiants quant à la venue prochaine de professeurs .

Maintenant il nous faut préparer les élections qui se dérouleront le vendredi 13 octobre ou le samedi 14 octobre selon le jour de scrutin choisi.

L'UNAAPE de Trappes (Association autonome de parents indépendants de Trappes) est née en avril 2011, L’UNAAPE de Trappes est présente depuis plus de 6 ans sur la Ville, de la maternelle au lycée.

L’UNAAPE de Trappes est arrivée en tête des résultats, devançant même l’ensemble des parents indépendants et non constitués en association d’une cinquantaine de voix.

Depuis sa dernière Assemblée générale de juin, l’UNAAPE De Trappes/APET devient l’UNAAPE de Trappes – La Verrière, suite à la demande de parents verriérois souhaitant présenter des listes UNAAPE.

Pour l’année 2017-2018, nous vous invitons parents, à vous rapprocher des représentants UNAAPE de votre établissement scolaire ou de l’association pour rejoindre une de nos listes ou pour que nous vous aidions à en créer une dans votre école.

Il est important de savoir que l’UNAAPE est une Union Nationale d’Associations Autonomes de Parents d’Élèves, c’est à dire que toutes les associations locales sont libres et autonomes, avec leur propre structure associative. En clair cela signifie que, à la différence des grandes fédérations nationales, nous sommes entièrement libres de nos spécificités, de nos prises de position (toujours apolitiques et laïques) pour coller au plus près des besoins des enfants et des familles de Trappes, et que nous nous sommes volontairement affiliés au Mouvement autonome de l’UNAAPE pour bénéficier de l’appui d’une structure d’ampleur nationale.

Cette structure est apte à nous fournir de l’information ou à nous conseiller mais, contrairement aux associations purement locales, l’UNAAPE Nationale intervient également dans les grandes problématiques de l’Éducation. Ainsi, le Président de l’UNAAPE de Trappes – La Verrière, également secrétaire Général national de l’UNAAPE a été appelé à représenter l’UNAAPE Nationale à l’Assemblée nationale, au Sénat, au Ministère de l’Éducation ainsi qu’à la DGESCO (Direction générale de l’enseignement scolaire).

Sur le plan local, nous nous mobilisons tous les jours pour le bien-être de vos enfants, de leur sécurité avec l’envie qu’ils réussissent leur scolarité, de la maternelle jusqu’au lycée.

La force de l’UNAAPE de Trappes – La Verrière, c’est d’être le meilleur compromis entre la proximité d’une association totalement ancrée dans la vie de la Ville, ses besoins, ses problématiques spécifiques et l’ouverture d’une association qui tient à prendre la parole sur les grandes questions d’Éducation qui infléchissent le quotidien des enfants et des familles.

Les familles qui souhaitent s’impliquer davantage dans la vie scolaire de leurs enfants et dont les enfants sont scolarisés dans le public à Trappes et à la Verrière, peuvent adhérer à l’UNAAPE de Trappes – La Verrière.

Pourquoi, en quoi ça consiste ?

Tout parent a le droit d’être représenté dans tous les instances de l’éducation nationale en commençant par les conseils d’école ou d’administration, auprès des collectivités territoriales, et d’être défendu.

Le premier objectif d’un parent élus UNAAPE est de défendre l’intérêt de l’enfant.

Le Mouvement autonome de l’UNAAPE se rassemble autour de 4 principes :

*   Primauté et responsabilité des parents dans les choix éducatifs.

*  Respect de la neutralité politique, syndicale et religieuse des établissements      publics d'enseignement.

*  Qualité de l’enseignement, remédiation immédiate, équité sociale et territoriale.

*  Éducation aux valeurs civiques et morales.

Votre association est affiliée à l'UNAAPE :

*   Est libre dans ses initiatives et dans ses actions.

*   Agit dans le respect des principes, et des statuts de l'UNAAPE.

*   Initie des actions et participe localement à la mise en place de projets au sein des établissements scolaires.

*   Participe et s'implique dans les conseils d'école, les conseils de classe, les conseils d'administration, les commissions d'appel, les commissions d'attribution des bourses et des commissions municipales.

*   Permet via l'UNAAPE, de traduire au Ministère de l'Éducation Nationale les préoccupations locales.

*   Apporte régulièrement des idées constructives aux différentes territorialités : Municipalité, Conseil Général, Conseil Régional.

*   Vous représente dans les conseils départementaux et académiques de l'Éducation nationale via nos Unions départementales et régionales

Le Mouvement autonome de l'UNAAPE :

*   Veille à ce que les élèves restent le centre d'intérêt prioritaire du système éducatif.

*   Étudie les propositions de l'Éducation nationale et intervient auprès du Ministère.

*   Témoigne au Sénat et à l’Assemblée nationale, sur les sujets de l'Éducation nationale, devant les commissions de la culture et de l’enseignement.

*   Est vigilant à la mise en application de la loi sur l'intégration des enfants différents.

*   Porte son action dès l'accueil des enfants en maternelle, sur la remédiation immédiate.

*   Porte son attention sur le contenu du socle commun de connaissance, de compétence et de culture.

*   S'attache à la mise en place de l'architecture des études au lycée.

*   Est attentif à une orientation choisie qui doit être synonyme de droit à une formation qualifiante pour tous.

 

Pourquoi se présenter en tant qu’association ?

Il faut savoir que la Note de service n° 86-256 du 9 sept. 1986 relatives aux Associations de parents d'élèves et publiée au Bulletin officiel n° 31 du 11 septembre 1986 stipule que si tous les parents non constitués en association déclarée, qui se présentent aux élections ont les mêmes droits et devoirs que les associations, ils perdent ces droits au lendemain des élections et ne peuvent se prévaloir au titre de représentant des parents d’élèves, ils ne représentent donc qu’eux-mêmes.

 Quelle est l’implication d’un parent d’élève ?

Pour commencer pour les parents qui n’ont pas de temps car ils travaillent, il faut savoir que c’est le cas pour la majorité des parents élus, qui jonglent avec leurs obligations familiales, professionnelles et associatives. Ce qui est important c’est de constituer des listes complètes pour permettre un meilleur partage des tâches.

Donc plus on est nombreux, moins on en fait, la représentation peut et doit être assurée aussi bien par les parents élus titulaires que les parents élus suppléants.

La première fonction ou tâche d’un parent élu, c’est le contact avec l’ensemble des parents, en effet, un parent qui n’échange pas, qui ne communique pas, ne pourra pas remplir son rôle lors d’un Conseil d’école (pour le primaire), lors d’un conseil d’administration (pour le secondaire).

En termes de réunions, pour une école primaire, c’est 3 conseils d’école dans l’année pour une durée moyenne de 2 heures chacun.

Pour le secondaire, on compte au moins 4 conseils d’administration, avec autant de commissions permanentes pour préparer ces CA, les conseils de classe, les conseils de discipline (malheureusement) et d’autres commissions qui n’interviennent que très rarement.

Y a-t-il une cotisation ?

Oui, comme toute association, l’UNAAPE de Trappes – La verrière à des frais de fonctionnement (prendre pour exemple les frais d’impression des bulletins d’adhésion ou des professions de foi pour les élections, assurance...).

Tout comme l’UNAAPE nationale, l’UNAAPE de Trappes - La Verrière ne perçoit aucune subvention et ne vit uniquement grâce aux cotisations qu’elle perçoit de ses membres.

La cotisation demandée est de 12, 15 ou 20 euros au libre choix du parent adhérant.

 



Trappes, le 14 août 2017

Chers Parents,  

L'UNAAPE de Trappes (Association autonome de parents indépendants de Trappes-en-Yvelines) est née en avril 2011.

Depuis le 13 juin 2017 elle devient "L'UNAAPE de Trappes - La Verrrière dans le but d'apporter aux élèves ainsi qu'à leurs parents de La Verrière le même soutien que les enfants de Trappes-en-Yvelines.

Les chiffres publiés par le Ministère de l'Éducation nationale font ressortir que les parents d'élèves de Trappes nous ont accordé leur confiance  lors des élections d'octobre 2016 à plus de 40%, nous plaçant ainsi en première ligne pour vous représenter.

Cette confiance a démontré une fois de plus l'attachement que vous portez aux parents élus UNAAPE dans leur engagement quotidien à vous représenter et nous vous en remercions...

Il est important de rappeler avant tout que l’UNAAPE est une Union Nationale d’Associations Autonomes de Parents d’Élèves, c’est à dire que toutes les associations locales sont libres et autonomes, avec leur propre fonctionnement et structure associative.

Cela signifie que, à la différence des grandes fédérations nationales, nous sommes entièrement libres de nos spécificités, de nos prises de position (toujours apolitiques et laïques) pour coller au plus près aux besoins des enfants et des familles de Trappes-en-Yvelines et de La Verrière, et que nous nous sommes volontairement affiliés au Mouvement autonome de l’UNAAPE pour bénéficier de l’appui d’une structure d’ampleur nationale.

Cette structure est apte à nous fournir de l’information ou à nous conseiller mais, contrairement aux associations purement locales, l’UNAAPE Nationale intervient également dans les grandes problématiques de l’Éducation. Ainsi, en tant que secrétaire Général national de l’UNAAPE, j'ai été appelé à représenter l’UNAAPE Nationale à l’Assemblée nationale, au Sénat, au Ministère de l’Éducation ainsi qu’à la DGESCO (Direction générale de l’enseignement scolaire).

Sur le plan local, nous nous mobilisons tous les jours pour le bien-être de vos enfants, de leur sécurité avec l’envie qu’ils réussissent leur scolarité, de la maternelle jusqu’au lycée.

La force de l’UNAAPE de Trappes - La Verrière, c’est d’être le meilleur compromis entre la proximité d’une association totalement ancrée dans la vie de la Ville, ses besoins, ses problématiques spécifiques et l’ouverture d’une association qui tient à prendre la parole sur les grandes questions d’Éducation qui infléchissent le quotidien des enfants et des familles.

Les familles qui souhaitent s’impliquer davantage dans la vie scolaire de leurs enfants et dont les enfants sont scolarisés dans le public à Trappes-en-Yvelines et à La Verrière, peuvent adhérer à l’UNAAPE de Trappes - La Verrière.

La note de service n° 86-256 du 9 sept. 1986 publiée au Bulletin officiel  nº31 du 11 septembre 1986 modifié en 1991 définie : Les groupements de parents d'élèves créés en vue de la constitution d'une liste de candidats à l'élection des membres du conseil d'école ou du conseil d'administration doivent être placés sur un strict plan d'égalité avec les autres candidats ; En revanche, le groupement n'a plus d'existence dès la fin des opérations électorales.

Il ne peut, sauf s'il se constitue en association déclarée, bénéficier des facilités offertes aux associations ou même se prévaloir de la qualité de représentant des parents d'élèves...". Pour être plus bref, un parent élu sur une liste non constituée en association déclarée ne représente que lui-même

Il est donc essentiel, si l'on souhaite représenter les parents, de le faire au sein d'une association déclarée, libre, indépendante et autonome.

Les annonces gouvernementales relatives à l'Éducation nationale nous promettent beaucoup d'interrogations, positives ou pas, les parents élus UNAAPE continueront de travailler dans le seul intérêt de vos enfants.

Concernant la possibilité de déroger à la semaine des 4 jours et demi, l’UNAAPE de Trappes - La Verrière a d'ores et déjà interpellé le Maire de Trappes-en-Yvelines, Monsieur MALANDAIN, afin de réunir au plus vite le comité de suivi dans le but d'engager les discussions sur un possible retour aux 4 jours pour la rentrée 2017. pour rappel, l'UNAAPE de Trappes n'était pas favorable à ces nouveaux rythmes scolaires et dénonce depuis plusieurs années la suppression du temps de l'étude..

En effet, nous pensons qu'il serait prématuré et surtout méprisant pour les parents, qui ne pourraient pas se réorganiser durant l'été, d'imposer un retour sur les rythmes scolaires dès cette année. Coté étude, nous déplorons l'insistance et l'entêtement de la municipalité de ne pas reconnaitre la nécessité d'un temps de révision pour nos enfants qui peinent à apprendre leurs leçons après 18h30, notamment pour ceux qui fréquentent l'accueil du soir jusqu'à 18h30 parce que leurs parents travaillent.

La crainte que nous avions l'année dernière de voir les enfants livrés à eux-mêmes dès 15h30, c'est pour certains d'entre-eux confirmée suite à la non fréquentation de l'accueil du soir.Vous l'aurez compris, les parents bénévoles de l'UNAAPE de Trappes - La Verrière sont à vos côtés tout au long de l'année. 

N'hésitez pas, rejoignez-les, devenez membre de l'UNAAPE de Trappes - La Verrière et devenez acteur d'une bonne scolarité pour vos enfants.


Nicolas HARDY,
Président de l'UNAAPE de Trappes - La Verrière
Secrétaire Général de l'UNAAPE Nationale.



Trappes, le 2 janvier 2017



Chers parents,

2017, nous y voilà...
Une année d'élection, pleine de promesses, de questionnements et d'incertitudes.

L'UNAAPE de Trappes vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Cette année s'annonce chargée, chargée de projets  pour une présence aux côtés des parents toujours plus forte, une présence aux côtés de nos partenaires institutionnels ou contre en fonction des sujets abordés et défendus.

Notre priorité reste la réussite de tous les élèves de Trappes, et ce dans les meilleures conditions auxquelles ils devraient avoir.

Cependant, des choses avancent, il suffit de suivre les travaux en cours sur l'école Jean-Baptiste CLEMENT. D'autres chantiers sont eux en attente de réalisation, espérons que nous n'auront pas à attendre trop longtemps, le prochain gros chantier devrait concerner le groupe scolaire CURIE.


Nicolas HARDY,
Président de l'UNAAPE de Trappes

 


Trappes, le 22 novembre 2016


Chers parents,

Dans un mois nous serons en pleines fêtes de fin d'année, avec au lendemain de cette nouvelle année qui arrive à grands pas beaucoup d'incertitudes.

Mais cette période de fin novembre annonce la fin du premier trimestre pour tous nos élèves mis à part quelques-uns où pour eux l'année scolaire se divise en deux semestre. Cette fin de trimestre doit se conclure par la présentation des livrets scolaires pour tous les élèves du 1er degré et les conseils de classe pour le 2nd degré.

Cette année, les parents membres de l'UNAAPE de Trappes seront présents lors de ces conseils de classe afin d'agir au mieux pour les intérêts de chaque élève.

Un formulaire est à la disposition de tous les parents souhaitant devenir parent délégué et ainsi représenter l'ensemble des parents lors de ces conseils de classe à l'adresse suivante :
          -  http://www.unaape-trappes.fr/conseil%20de%20
classe.htm

Un second formulaire permettra aux parents de fournir aux parents délégués toute information nécessaire pour  l'examen lors d'un conseil de classe de leurs enfants à l'adresse :
          -  http://www.unaape-trappes.fr/preparercc.htm

Nous informons l'ensemble des parents des trois collèges que l'UNAAPE de Trappes lance son groupement d'achats des fournitures scolaires pour la rentrée de septembre 2017.

Un courrier sera distribué à tous les parents des élèves de CM2, 6ème, 5ème et 4ème afin de leur présenter le projet et s'ils le souhaitent, s'y inscrire.

 

Nicolas HARDY
Président de l'UNAAPE de Trappes

 

 


Trappes, le 20 octobre 2016



Chers parents,

Suite à la polémique créée par deux enseignants contre la venue de Loràant DEUTSCH, acteur, écrivain et surtout passionné de l'Histoire de France et de Paris.

Cette visite initiée par les organisateurs du salon Histoire de lire de Versailles se devait être un moment de narration de la part de l'acteur et ainsi faire ou refaire découvrir l'Histoire de France mais aussi sur le plan local.

A la suite de cet acharnement des deux enseignants M. DEUTSCH a annulé sa venue où il devait rencontrer les élèves de 4ème des 3 collèges à la Merise.

C'est à la suite de cette annulation qu'une lettre ouverte est publiée à destination des deux enseignants.

Nous vous en souhaitons bonne lecture :

Monsieur Nicolas Hardy

Président de l’UNAAPE de Trappes

 
A : Madame Marie-Cécile MADAY et Monsieur Nicolas KACZMARECK
Professeurs en Histoire-Géographie 
S/cde Madame SUBILEAU, la Principale du Collège Gustave Courbet de Trappes

Objet : Réponse à votre lettre ouverte sur l’intervention de M. Lorànt Deutsch organisée dans le cadre du salon Histoire de lire de Versailles, soutenu par le Département devant les collégiens des classes de 4e à la salle de spectacle de la Merise, à Trappes
 

Madame, Monsieur,

En tant que représentant de parents d’élèves, je ne comprends pas votre réaction. Si votre rôle est bien d’enseigner l’Histoire à nos enfants, pourquoi leur refuser d’écouter les faits qui ont mené à l’Histoire que vous avez charge d’enseigner ?  

Permettez-moi de me poser la question suivante : comment peut-on, en tant qu’enseignant, s’insurger contre la venue à Trappes d’un comédien passionné d’Histoire et priver ainsi nos enfants d’une approche différente de celle-ci ? D’autant plus que l’ensemble des enseignants de Trappes n’ont pas eu la même démarche que vous, certains ont décliné l’invitation alors que d’autres adhéraient à ce projet. Certains d’entre eux ont su faire la différence entre enseigner l’Histoire et raconter l’histoire sans entrer dans une polémique idéologique et partisane.

Cette intervention aurait-elle été à ce point dommageable à votre approche de l’Histoire ? 

Un conférencier de musée ne raconte-t-il pas des faits lorsque vous emmenez les élèves en sortie culturelle, et pourtant cette personne n’enseigne pas l’Histoire, vous seuls enseignants avez ce rôle et ce privilège. 

Pourquoi priver les collégiens d’écouter l’histoire de leur environnement proche, racontée avec talent par un homme qui doit sûrement sa passion aux enseignants qui la lui ont transmise ? Et comment peut-on envisager de transmettre cette Histoire de manière dépassionnée et sans avoir pour but de la faire aimer ? Cette approche aurait pu avoir un effet porteur sur quelques élèves décrocheurs ou pas dans cette matière.

Je déplore que votre lettre ouverte, transmise aux médias, ait ainsi privé des collégiens de Trappes d’avoir cette approche et ce contact, peut-être unique pour un grand nombre d’entre eux, avec un homme de théâtre et de cinéma, qui n’avait semble-t-il pour simple objectif que de les inscrire par le biais de leur histoire locale dans la grande Histoire.

Il me semble plus que discutable de rapprocher la venue et les interventions de M. Dimitri Casali à Mantes-la-Jolie de celle de M. Lorànt Deutsch à la Merise, qui ne pouvait par conséquent vous être imposée, ce qui m’a été confirmé.

A un moment où l’Ecole a un grand besoin de sérénité, je continue de penser que votre lettre ouverte est contre-productive et vos arguments me paraissent aller à l’encontre de la pédagogie mise en place par la Ministre de l’Éducation nationale.

Pour le bien et la réussite des élèves de Trappes, je tiens à vous faire savoir que je souhaite qu’un tel projet se remette en place, non seulement pour les collégiens, mais également pour l’ensemble des élèves.

 Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.

 

Nicolas HARDY
Président UNAAPE de Trappes




Trappes, le 20 octobre 2016

Chers parents,

Lors des élections de vos représentants des parents d'élèves aux Conseils d'école et d'Administration, vous avez porté votre choix sur nos listes et nous souhaitons vivement vous remercier de la confiance que vous accordez aux parents membres de l'UNAAPE.

Bien sûr, nous n'avons pas attendus ces élections pour intervenir, et ce depuis la rentrée, auprès des instances concernées suites aux questions et remarques reçues par bon nombre de parents.

Cette année encore, le nombre de sièges attribués continue de progresser à l'instar du nombre de nos adhérents frôlant aujourd'hui les cents personnes.

Lors de notre première réunion qui a suivi les élections, les parents nous ont fait part de problèmes rencontrés dans leurs écoles, des problèmes que certainement vous aussi vous rencontrez dans les écoles où il n'y a pas de parents membres de l'UNAAPE.

Plusieurs courriers sont prêts à partir en mairie, notamment pour la question du nettoyage des écoles, d'autres pour la sécurité aux abords des écoles, et bien d'autres sujets, l'UNAAPE agira donc naturellement pur toutes les écoles où les parents indépendants peinent à se faire entendre.

Tout comme les années précédentes, notre collaboration auprès des parents indépendants restera infaillible, nous le devons à tous les élèves de Trappes.

Cette année, l'UNAAPE de Trappes relance son opération "groupement d'achats des fournitures scolaires" pour la rentrée 2017 à destination de tous nos collégiens. Cette année encore, nous pèserons sur le poids des cartables en retirant des listes des cartables de nos collégiens les cahiers 24X32 ainsi que les cahiers qui comportent plus de 96 pages, à cette question, nous avons d'ores et déjà l'engagement de deux Principales de Collèges et nous les en remercions.

Nous reviendrons très vite vers vous afin de vous renseigner au mieux sur cette opération.

 

Nicolas HARDY
Président UNAAPE de Trappes




Trappes, le 13 septembre 2016

Chers parents,


Nous vous prions de prendre note des informations municipales relatives au mouvement de grève prévu le jeudi 15 septembre.

Il n'est pas de notre compétence de donner un avis sur ce mouvement, mais nous comprenons  l'appréhension des familles qui devront s'organiser  pour leurs enfants.


 




Trappes, le 3 septembre 2016

Chers parents,

Cela fait maintenant  deux jours que nos enfants ont repris  leur  rôle d'élève,  les  représentants  des parents d'élèves, membres de l'UNAAPE de Trappes n'ont pas  attendus la date tant attendus pour certains élèves ou appréhendés pour les autres, pour se remettre dans leur rôle  qu'ils doivent assumer jusqu'aux prochaines élections.

Dès  le 30 août,  l'ensemble des établissements de la ville ont reçu la visite d'un membre de l'UNAAPE de Trappes, ce qui nous a permis de constater  les améliorations  faites dans  beaucoup d'école de Trappes,  opérations de désamiantage, mise en place de terrain de sport synthétique à Wallon et Cocteau,  la cour de la maternelle  BOUCHER entièrement refaite,  la peinture  refaite à l'école maternelle Georges SAND...

Nous ne les citerons pas tous dans ces quelques lignes, mais nous devons reconnaître que la ville a fait le forcing en terme de travaux pour le bien-être de nos enfants.

Le lycée Louis BLERIOT a connu également beaucoup de travaux, côté enseignement, de nouvelles sections ont vu le jour, notamment  dans le domaine de la restauration, nous tenons à saluer  le fort taux de réussite au  BAC  PRO  qui frôle dans son ensemble les 100 % de réussite. En terme  d'enseignants, ce lycée déplore le manque  d'un  enseignant pro  dans les métiers de la sécurité, mais  là il ne suffit  pas d'un coup de téléphone au Rectorat pour l'obtenir, en effet,  les critères et modalités diffèrent.

Dans le chapitre des postes manquant, nous déplorons  le manque de 12 heures d'espagnol au Collège le Village, d'un poste complet de mathématiques au Collèges COURBET, pour les autres établissements du secondaire, le compte doit y être.

En terme  d'enseignants manquant, le bilan est tout de même  relativement excellent si  on le compare aux années précédentes.

Cette année, beaucoup de nouvelles têtes,  saluons l'arrivée  de :

    - Mme CIRET,  Inspectrice de la Circonscription de Trappes ;
    - Mme MAHIET,  Principale  du Collège  Youri GAGARINE ;
    - Mme HENRY, Proviseur adjointe au Lycée Louis BLERIOT ;
    - Mme MONTAY, Principale adjointe au Collège le Village ;
    - Mme SANSON, Directrice de l'école élémentaire ;
    - Mme RAVISE, Directrice de l'école maternelle Auguste RENOIR.

Nous vous rappelons que les élections se dérouleront le 7 ou le 8 octobre selon les établissements et que nous avons jusqu'au 26 septembre pour préparer et présenter les listes de candidats aux établissements.

Pour vous aider à mieux comprendre les enjeux, la fonction et le rôle du représentant des parents d'élèves, l'UNAAPE de Trappes vous invite à nous rencontrer le samedi 10 septembre lors du forum des associations qui se déroulera au Gymnase BROUSTAL ainsi qu'à la réunion d'informations qui se déroulera le samedi 17 septembre 2016 au Collège le Village à partir de 10h30 (parking accessible).

Quelque-soit le souhait  de vous présenter au nom d'une association indépendante et autonome ou bien tout simplement en tant que parent indépendant, non inscrit à une association ou fédération, nous vous renseigneront afin de vous aider au mieux dans votre futur rôle de représentant.

En effet, l'UNAAPE de Trappes, travaille régulièrement avec les parents élus indépendants quand ceux-ci nous en fait la demande, n'oublions jamais que le seul but de notre engagement est le bien-être et la réussite de tous les élèves.

Nicolas HARDY




 


Trappes, le 25 août 2016

Chers parents,

Une semaine !

C'est le temps qu'il reste à nos enfants pour profiter du peu qu'ils leur restent de leurs vacances avant de reprendre le chemin des écoliers. C'est aussi le temps qu'il reste aux entreprises et services municipaux pour terminer les travaux et remettre les locaux en bon état d'accueil pour nos enfants.

En parlant de travaux, le Conseil régional a entrepris un énorme chantier pour le Lycée des Métiers Henri MATISSE, bien que les travaux aient commencé avant les vacances, il reste encore beaucoup de gros oeuvre à faire.

D'autres travaux doivent être exécutés dans l'urgence suite à l'incendie dans une classe de l'école maternelle Jean Macé qui s'est déclaré il y a quelques jours suite à l'intrusion d'enfants qui ont joué avec des allumettes. Remercions les services municipaux pour l'ensemble du travail effectués durant ces deux mois de vacances.

Côté Education Nationale, saluons l'arrivée d'une nouvelle Inspectrice pour la circonscription de Trappes, et souhaitons-lui une bonne année à l'occasion de cette rentrée des classes.

Cette année, l'UNAAPE de Trappes vous propose une nouvelle approche de sa présence auprès de tous les parents d'élèves de Trappes, en commençant par une grande réunion d'informations où l'ensemble des parents qui souhaitent se présenter aux élections des représentants des parents d'élèves pourront trouver les réponses aux questions qu'ils se posent.

Que vous soyez parents sans aucune appartenance à une association de parents d'élèves ou que vous souhaitiez intégré une équipe de parents indépendants, autonomes et surtout entendus à tous les échelons de l'Education Nationale, l'UNAAPE de Trappes vous convie à sa réunion d'informations de rentrée qui se déroulera le :

Samedi 17 septembre 2016
au Collège le Village (Rue de Montfort)
situé face au Lycée Matisse
à 10h30.


Notre Assemblée Générale se tiendra pour les parents membres de l'UNAAPE de Trappes à 9h30 ce même jour au même endroit.

Cette année, les élections des représentants des parents d'élèves se dérouleront les 7 et 8 octobre 2016, ce qui laissera très peu de temps pour préparer les listes et programmer tout le déroulement des opérations pré-électorales.

En résumé, le mois de septembre va être plus que chargé pour les parents, pour les membres de notre association ainsi que pour tous les futurs candidats aux élections des représentants des parents d'élèves.

L'UNAAPE de Trappes souhaite à tous les enfants ainsi qu'à leur famille une excellente année scolaire espérant qu'elle se termine par la réussite de tous les élèves.

Nicolas HARDY




Trappes, le 17 juin 2016

Chers parents,

 

Nous voici arrivé au crépuscule de cette année scolaire, en effet certains signes ne trompent pas, nos étudiants en terminale sont en pleins examens du BAC, nos collégiens en classe de troisième sont dans leurs dernières heures de révisions pour passer, réussir et obtenir leur Brevet des collèges.

Depuis 2014, certains établissements proposent la télé-inscription, en terme plus simple il est proposé aux familles volontaires d'inscrire leurs enfants au lycée directement via l'Internet.

Cette disposition devrait être rendue obligatoire pour la rentrée 2017, afin d'en savoir un peu plus sur cette démarche, nous vous invitons à consulter la page concernée sur le site de l'Education nationale :

www.education.gouv.fr/cid89267/s-incrire-au-lycee-c-est-tellement-plus-simple.html

Depuis quelques jours voire quelques semaines, on apprend un peu partout, dans la presse, dans les déclarations politiques, sur nos réseaux sociaux, que la langue arabe va être enseignée de manière obligatoire dès le CP. Bien sûr, apprendre une langue étrangère dès le CP peut-être une excellente idée, mais pourquoi alourdir un programme dès le cour préparatoire alors que bon nombre de collégiens maitrisent encore mal le français à l'écrit, que ce soit pour l'orthographe, la grammaire voire même la compréhension...

Qu'en est-il en vérité, oui une langue étrangère sera bien enseignée dès le CP, on peut en comprendre les enjeux, on peut comprendre que les enfants assimilent mieux à cet âge, alors pourquoi ne pas profiter de cette capacité pour leur enseigner les fondamentaux de manière plus ludique, plus approfondie... La langue arabe ne sera pas la seule à être proposée, l'allemand, le chinois, le russe et bien d'autres langues le seront, à peu près une quinzaine, afin de rétablir une certaine vérité, donnons quelques chiffres, pour la rentrée 2016, une quinzaine d'école proposeront la langue arabe contre 3 800 écoles pour l'allemand, en résumé, c'est plus de 5 500 écoles sur l'ensemble du territoire qui proposeront une autre langue que l'anglais.

Pour rappel, cette disposition fait partie de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de la République du 8 juillet 2016.

Plus d'informations sur le site : www.education.gouv.fr/cid206/les-langues-vivantes-etrangeres.html

Nicolas HARDY


Trappes, le 30 mai 2016

Chers parents,

La fin de l'année appoche, en effet les signes ne trompent pas, les examens du BAC ont comencés, les epreuves du BEPC arrivent à grands pas, les conseils de classes ont d'ores et déjà commencés et les écoles s'activent pour leur fête de fin d'année.

Concernant les conseils de classes, nous vous invitons à vous inscrire sur notre site pour assister à celui de votre enfant, un questionnaire est également à votre disposition pour nou permettre de mieux défendre les intérêts des élèves.

Nicolas HARDY

 


Trappes, le 14 Mars 2016



Chers parents,

L'UNAAPE de Trappes lance sa deuxième édition du "groupement d'achat des fournitures scolaires" pour la rentrée de septembre 2016.

Ceux sont 54 familles de 6ème et 5ème qui ont pu en bénéficier pour la rentrée 2015, pour cette année, nous ouvront l'opération à tous les parents de collègiens des 3 collèges de Trappes.

Cette opération procure deux avantages, le 1er étant de réduire les coûts et le second de vous soustraire à la course aux fournitures dans les différents magasins.

La réglementation en vigueur stipule que pour bénéficier d'une telle opération, les parents doivent être membre de l'association, il vous sera donc demandé la somme de 5€ d'adhésion.


Trappes, le 11 Mars 2016



Chers parents,

Nos enfants sont arrivés en début de troisième trimestre qui s'accompagne des conseils de classes, déjà commencé pour certains établissements ou à venir pour les autres.

Les conseils de classes permettent d'examiner les questions concernant la vie de l'établissement et la situation scolaire de chaque élève.

Chaque parent d'un collègien ou d'un lycéen peut y représenter l'ensemble des parents d'élèves de la classe de son enfant ou de toute autre classe à la condition qu'il y soit présenté par une association siégeant au Conseil d'administration.

L'UNAAPE de Trappes étant la seule association à être présente sur l'ensemble des collèges et lycées de Trappes, vous pouvez vous inscrire dès aujourd'hui afin d'être inscrit sur les listes des parents délégués soumise au Responsable de l'établissement.

Pour vous inscrire, il suffit de vous rendre sur notre page relative au Conseil de classe, accessible par le bouton "Actions participatives".

Vous y trouverez tous les éléments nécessaire au bon déroulement de votre mission.




Trappes, le 4 février 2016



Chers parents,

Nous avons appris avec surprise que la réforme de l'orthographe émise par le Conseil supérieur de la langue française pourrait être appliquée, ou plutôt, introduite dans les futurs manuels scolaires prévus pour la rentrée 2016, sur l'approbation du Conseil supérieur des programmes.

Ce rapport validée par l'Académie Française et publié au Journal Officiel le 6 décembre 1990 a été créé avec les principes suivant :

"Primo :
Il a été entendu que les propositions des experts devraient être à la fois fermes et souples : fermes, afin
que les rectifications constituent une nouvelle norme et que les enseignants puissent être informés précisément de ce qu’ils auront à enseigner aux nouvelles générations d’élèves ; souples, car il ne peut être évidemment demandé aux générations antérieures de désapprendre ce qu’elles ont appris, et donc l’orthographe actuelle doit rester admise.

La situation est en fait la même qu’en 1835, quand la
graphie oi fut remplacée par la graphie ai conforme à la prononciation d’usage dans les mots j’avais, j’aimais, français. Chateaubriand approuva cet ajustement, tout en continuant d’écrire comme il en avait l’habitude.

Secundo :

Il a été entendu que les améliorations seraient fondées sur le souci d’utilité et que les travaux porteraient en premier lieu sur les points qui aujourd’hui posent le plus de problèmes, non seulement aux enfants mais aussi aux adultes, écrivains compris. Ce qui est proposé a pour objectif de mettre fin à des hésitations, à des incohérences impossibles à enseigner de façon méthodique, à des « scories » de la graphie, qui ne servent ni la pensée, ni l’imagination, ni la langue, ni les utilisateurs.

Ces rectifications ne prétendent pas à rendre l’orthographe simple et rationnelle : d’aucuns s’en affligeront, d’autres s’en réjouiront. On rappellera seulement que, si la logique doit régir la syntaxe, c’est beaucoup plus l’usage et les circonstances historiques ou sociales qui commandent au vocabulaire et à sa graphie.

Tertio :
Il a été entendu que les propositions s’appuieraient sur ce qu’on est convenu d’appeler « le génie de la langue », les usages qui s’établissent, les tendances à la
cohérence déjà repérables, les évolutions déjà amorcées.

Quarto :
Il a été entendu que les modifications seraient mesurées, qu’elles n’entraîneraient pas de bouleversements, et qu’on s’en assurerait par des moyens informatiques. On a pu ainsi constater que la mots affectés par les modifications, dans une page de roman,
fût-elle de Proust, se comptaient sur les doigts d’une seule main."

On peut déplorer qu'au fil des ans, l'Académie, garante de notre langue, n'a de cesse de la tirer vers le bas à l'instar de l'Education nationale qui elle ne cesse de tirer vers le bas la qualité de l'enseignement. Pour preuve, rappelons nous l'introduction dans notre cher dictionnaire du langage sms.

Cette décision viendrait des imprimeurs des manuels scolaires par soucis de normalisation des dits manuels, semble-t-il.

Paradoxalement, cette réforme arrive au même moment où l'on parle d'une possible réforme du clavier AZERTY à la demande du ministère de la culture. En effet, il serait prévu de revoir les touches en ajoutant les lettres avec accent manquantes.

C'est l'organisme AFNOR qui est en charge de recenser les difficultés d'utilisation du clavier "azerty" dans un rapport qui devrait être remis au Ministère de la culture à l'été 2016.

Nos enfants n'ont pas fini d'être perturbé

Nicolas HARDY




Trappes, le 4 janvier 2016



Chers parents,


A l'occasion de cette nouvelle année, l'UNAAPE de Trappes vous présente tous ses meilleurs voeux.

L'année 2015 fut marquée par de nombreux évènements, dont certains tragiques qui ont ancrés dans nos esprits de terribles images.

Pour cette année qui débute, partageons, en premier lieu, un message d'espoir et de paix pour l'ensemble du genre humain vivant sur cette fragile planète. Une terre fragilisée par nos habitudes de vie justifiées souvent par une volonté de confort excessif.

Pour nos enfants, cette année sera encore signe de nouveautés, de réformes s'empilant les unes aux autres sans leurs laisser de temps pour démontrer leur efficacité. Nous n'en ferons pas ici l'inventaire, mais le Ministère n'a jamais été autant prolifique en matière de sujets ou d'avancées, devons-nous nous en réjouir, certainement, s'ils sont constructifs. La réforme des collèges, laisse déjà apparaitre des facettes positives, mais trop d'interrogations restent encore sans réponse...

Nous souhaitons à tous les enfants, de la maternelle au lycée, une réussite dans leur scolarité, qu'ils puissent travailler dans les conditions les meilleures. Pour cela, nous continuerons de veiller au quotidien l'univers scolaire qui les entoure.

En ce début d'année, nous déplorons fortement le manque d'AVS qui pénalise les enfants porteurs d'handicap, ainsi que le manque d'EVS qui pallient souvent au manque de temps des directeurs d'école trop souvent pris par une présence en classe.

L'UNAAPE de Trappes, par la parole de son Président, interpelle régulièrement les instances compétentes pour un nouveau et véritable statut du Directeur d'école qui aujourd'hui occupe plus une place d'animateur d'équipe...

Cette année, l'UNAAPE de Trappes renouvelle son opération de groupement d'achat des fournitures scolaires pour la rentrée de septembre 2016, à destination de tous nos collégiens...

Bonne année à tous...

 

Nicolas HARDY
Président de l'UNAAPE de Trappes
Vice-Président départemental des Yvelines
Secrétaire Général adjoint national de l'UNAAPE

 




Trappes, le 11 décembre 2015


Chers parents,

Le 15 décembre nos enfants participeront à un nouvel exercice de confinement dans le cadre d'un PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité).

Cet exercice consiste à acquérir les bons gestes et les bons réflexes face aux risques majeurs qui peuvent être naturels ou technologiques ou tout autre évènement tel qu'un attentat.

Le but premier de ces exercices est de permettre la sécurité des élèves et des personnes présentent dans les établissements scolaires. Nous parents, nous avons, parallèlement un comportement à adopter, en ne cédant pas à la panique, en ne se précipitant pas à l'école ou au collège pour récupérer nos enfants, en effet, nous pourrions mettre notre vie en danger et surtout celle de nos enfants en perturbant les secours.

un exercice d'envergure départemental sera également mis en place courant mars 2016,  avec mise en confinement de tous les établissements scolaires, des inspections de l'Education nationale et de la direction académique départementale.

De plus amples informations vous sont disponible en suivant ce lien.

Nicolas HARDY



Trappes, le 2 novembre 2015


Chers parents,

Au lendemain des élections des représentants des parents d'élèves, l'UNAAPE de TRAPPES enregistre une nette progression.

Ces résultats nous les devons à l'ensemble des parents d'élèves trappistes qui nous ont accordé leur confiance et nous les en remercions.

Ces résultats nous mettent, pour la troisième année de suite, en première ligne pour vous accompagner, vous aider au quotidien pour le bien-être des tous les élèves de Trappes.

Ils  nous imposent une lourde responsabilité, d'abord envers l'ensemble des familles  Trappistes, puis envers notre engagement. Notre engagement doit être sincère, total,
en toute indépendance de toute idéologie religieuse, politique et syndicale.


Trappes, le 10 septembre 2015



Chers parents,


Le 14 septembre a eu lieu notre 5ème Assemblée générale lors de laquelle, les membres présents ont approuvé à l'unanimité :
    - le rapport financier,
    - le rapport moral,
    - le rapport d'activité,

Ces trois rapports sont à votre disposition sous l'onglet "l'APET", dans la rubrique "Gestion".

Suite àl'approbation de ces trois rapports, il a été procédé au renouvellement du bureau, ont été nommé :

Président : Nicolas HARDY, Vice-Président de l'UNAAPE 78 et Secrétaire Général adjoint national de l'UNAAPE.

Vice-Président : Yann MBARKI, chargé des relations pour le second degré,

Trésorier : Mohamed BELLADJOU, réélu,

Trésorière adjointe : Hélène LOURS.

Il a été décidé :

- de planifier un mois sur deux une réunion pour l'ensemble des membres de l'association, et l'autre mois avec l'ensemble des têtes de liste ;

- de renouveller l'opération du groupement d'achat pour l'ensemble des collègiens ;

Il a été, a la suite de cette AG, procéder à la présentation du nouveau site internet, notamment la partie accés aux membres ainsi que la partie "actions participatives" dédiée à l'ensemble des parents...

Dans l'attente des élections des représentants des parents d'élèves, nous invitons tous ceux qui souhaitent s'investir  dans  le fonctionnement  de l'établissement fréquenté par leurs enfants.


Nicolas HARDY


Trappes, le 10 septembre 2015

Chers parents,


Voilà maintenant plus d'une semaine que nos enfants ont retrouvé le chemin de l'école, du collège ou du lycée, et nous parents avons  repris nos habitudes.

Cette année est nettement marquée par une hausse des effectifs, notamment dans le secondaire, en effet les trois collèges ainsi que les trois lycées enregistrent en moyenne  plus de trente élèves voire quarante.

Ce début d'année a quand même été entaché par la fermeture d'une classe à la  maternelle Léo LAGRANGE, ainsi que par le manque d'enseignants en français au collège COURBET (situation rétablie en début de semaine, deux enseignants à GAGARINE et six de philo au lycée de la Plaine de Neauphle.

En ce qui concerne le premier degré, nous pouvons être satisfaits, en effet, il a été globalement épargné. Notons même une ouverture de classe à l'école élémentaire COCTEAU ainsi qu'à la maternelle Anne FRANK.

Pour cette année, nous avions mis en place un groupement d'achats pour les fournitures scolaires à destination des élèves de 6ème et de 5ème (pour les familles ayant adhérer à l'opération). Pour cette première année, l'ensemble de l'opération s'est bien déroulé, même si nous déplorons un retard chez les éditeurs pour les manuels d'activités. Manuels d'activités dont nous avons constaté qu'ils étaient peu utilisés par les enseignants, d'où une dépense inutile pour les familles.

Les 9 et 10 octobre prochains, vous aurez à  élire vos représentants de parents d'élèves, ces représentants vous représentent et vous accompagne au quotidien, tout comme vous, ce sont des parents d'élèves et ils ont fait le choix de s'investir afin que la scolarité de tous les enfants se déroule au mieux à l'instar de notre Président qui a pris en juillet la fonction de Vice-Président de l'UNAAPE 78, tout en assurant sa fonction de Secrétaire Général adjoint au niveau national de l'UNAAPE.

Afin d'étendre nos champs d'action et de compétences, nous nous présenterons à vous lors des réunions de rentrée dans les établissements scolaires pour vous inviter  à nous rejoindre  et ainsi  permettre à notre association de devenir encore plus efficace. Si vous le souhaitez,  vous pouvez faire votre demande d'adhésion directement sur ce site sur l'onglet "L'APET".

La fin d'année scolaire a été marquée par plusieurs manifestations afin de dénoncer la décision irresponsable et dangereuse de supprimer l'étude. Cette décision prise par Mme MARY sans concertation avec les parents, ainsi que celle de supprimer la gratuité du créneau 15h30 - 16h30 ont pour but d'envoyer nos enfants vers l'échec scolaire.

Ces décisions vont entrainer :
    - Des enfants dehors à partir de 15h30 parce ce que leurs parents travaillent et qu'ils n'ont pas la possibilité financière de les mettre à l'accueil du soir.
    - D'obliger les enfants qui fréquentent l'accueil à faire leurs leçons après 18h30 ; Quand on ajoute le temps des leçons à celui du diner et à celui de l'hygiène du soir, les enfants iront se coucher à partir de 21h30 sans avoir pris le temps de passer un peu de temps avec leurs parents, alors deux questions à Monsieur le Maire et à sa 1ère adjointe, où est le respect du rythme de l'enfants dans ces conditions ? Où est l'égalité des chances pour nos enfants ?

Voici la réponse toute faite de Mme MARY exposée aux parents d'élèves :
L'Education national va mettre en place des ateliers d'accompagnement éducatif après les vacances de la toussaint, sur la base du volontariat des enseignants....

Sauf que Mme MARY oublie de préciser que très peu d'enseignants ont pu ou ont voulu s'y inscrire, beaucoup d'enseignants sur Trappes ont des enfants en bas-âge et que le fait de faire une heure de plus ne paiera pas la garde de leurs enfants, le projet est-il  assez attractif ou bien sera-t-il comme l'année dernière ou un projet similaire existait et que les fonds d'indemnisation étaient vides avant la fin de l'année... Vous parents travailleriez-vous gratuitement ?

Nous vous invitons à venir lors du prochain Conseil municipal afin de montrer aux élus de cette ville notre volonté de voir naître à trappes une réelle volonté de voir réussir nos enfants, et qu'ils remettent en place le temps de l'étude.

Nicolas HARDY


Trappes, le 1er août 2015

Madame, Monsieur,

Déjà le mois d'août et le grand chassé-croisé des vacanciers, pour l'APET / UNAAPE de Trappes, pas de vacances, nous suivons de près l'avancée de notre bourse aux fournitures.  La distribution des fournitures pour les élèves se fera les  27 et 28 août au Collège le Village de 10h  à 20 h.

Ce mois-ci, nous devons reprendre nos actions  contre la décision irresponsable de Monsieur le Maire et de sa 1ère adjointe de supprimer le temps d'étude. Temps d'étude indispensable à nos enfants, même si celui-ci n'offre pas la qualité tant attendue, mais qui a le mérite d'apporter une aide à tous nos enfants.

Pour l'année 2015-2016, les élections des représentants des parents d'élèves se dérouleront très tôt en octobre, aussi, nous n'aurons que jusqu'au 27 septmbre pour établir les listes de représentants pour chaque établissement, autant vous dire que le timing serra très serré, aussi nous vous invitons à nous faire connaître votre candidature enous indiquant dans la page accessible directement depuis la page "l'APET" en cliquant sur le bouton "adhérer à l'APET / UNAAPE de Trappes".

Comme vous avez pu le constater notre site se refait une petite jeunesse, nous espérons cependant qu'il sera prêt pour la rentrée.

En attendant la rentrée, nous vous donnons rendez-vous le jeudi  27 août 2015.

Nicolas HARDY

 


Trappes, le 25 juin 2015

Madame, Monsieur,

Chers parents d’élèves,

Suite à l’adoption de la suppression du temps d’étude lors du Conseil Municipal du  22 juin par une grande majorité des élus, nous invitons tous les élèves de Trappes à venir faire leurs leçons et/ou révisions à la mairie ce lundi 29 juin à partir de 18h30.

Faisons leur comprendre que faire ses devoirs après les temps d’activités périscolaires est complètement absurde.

Cette organisation causera plus de fatigue, de stress, d’énervement et surtout plus d’échec à nos enfants.

Venez nombreux ce lundi 29 juin

à la mairie à 18h30.

Grande soirée d’étude.

(Les enfants, si vous n’avez pas de devoirs, amenez du  travail ou des dessins à faire).


Trappes, le 23 juin 2015

Chers parents,

Vous trouverez ci-dessous la déclaration lue lors de la suspension de séance du Conseil Municipal d'hier soir :

Monsieur le maire,

Madame l’adjoint au Maire en charge des questions scolaire, de la politique familiale et de la petite enfance,
Mesdames, Messieurs, Membres du Conseil Municipal,
Mesdames et Messieurs,

Tout d’abord, permettez-nous de vous remercier de nous permettre de nous exprimer en autorisant cette interruption de séance.

 Lors du comité de suivi du 19 mai 2015, Madame MARY, nous a annoncé 2 grandes décisions allant à l’encontre des familles et incompatibles avec une politique familiale digne de ce nom.

Ces deux annonces n’ont fait l’objet d’aucune concertation, contrairement à la mise en place des nouvelles mesures relatives à la tarification des services municipaux, tant pour la restauration, que pour les activités périscolaires ou extrascolaires.

Dès le début de ce comité de suivi du 19 mai, les membres de l’UNAAPE se sont prononcés contre tout vote sur toute nouvelle réorganisation des rythmes scolaires sans consultation préalable de l’ensemble des parents, considérant qu’un audit de la ligue de l’enseignement ne pouvait être présenté comme pistes envisagées par la municipalité. Ce soir-là nous nous sommes donc abstenus.

Nos interrogations à destination de l’inspection académique ne nous ont pas permis d’entrevoir l’avenir de cette réforme sous de bons auspices.

Nous avons donc sollicité cette interruption de séance afin de vous faire part des inquiétudes, légitimes, de l’ensemble des parents, résultant de la suppression de l’étude.

 > Le temps d’étude est un temps important et indispensable, car il permet la révision des leçons que les enfants ont étudiées durant la journée d’école. Il constitue également un temps d'acquisition d’une organisation de travail essentielle pour la réussite scolaire de l’enfant au collège puis au lycée.

 > C'est un service qui permet aux enfants dont les parents ne sont pas disponibles ou n'ont pas les moyens ou les capacités de les accompagner, de réviser leurs leçons dans un lieu dédié, propice au travail et avec des encadrants en capacité de les aider.

 > L'étude est donc un service égalitaire, un service qui permet à tous les élèves d'avoir les mêmes chances de réussite dans l'apprentissage de leurs leçons.

 > En supprimant ce service, pour des motifs d'ailleurs tout à fait discutables, Trappes se décharge de ses responsabilités et c'est extrêmement dangereux pour la réussite scolaire et l'avenir de nos enfants :

 - pour les enfants qui n'auront plus personne pour les aider

- pour ceux qui sortiront à 18h30 sans avoir fait leurs leçons

 > C'est également extrêmement grave parce que c'est une décision qui participe au démantèlement des services publics. A la rentrée prochaine, ce serait un service public de moins dans notre ville, dans nos quartiers. A l'heure où vous ne cessez de dénoncer l'abandon de nos villes et la disparition des services publics de nos quartiers...

Qu'êtes-vous en train de faire ??? En avez-vous seulement conscience ? Avez-vous seulement réalisé les risques que vous faites encourir à nos enfants ?

Que feront les familles ? Où enverront-elles leurs enfants si la Ville ne propose plus ce que toutes les autres villes proposent ? Car toutes les autres Villes proposent ce service !!!! Les familles iront vers les services d'étude privés et/ou confessionnels ? C'est ce que vous souhaitez ? Ou bien elles loueront auprès de vous des salles pour que des groupes de parents assurent ce temps d'étude ? Admettez que c'est absurde !!

Mais c'est visiblement ce que vous souhaitez !
Pousser les trappistes à se détourner des services publics et laïques ? 
Pousser les trappistes à s'orienter vers des solutions individuelles, coûteuses, contraignantes... ? Mesurez-vous les conséquences de vos décisions ?

Si vous souhaitiez compromettre la réussite scolaire des enfants trappistes et participer au développement d'un système scolaire inégalitaire, vous ne pouviez pas mieux vous y prendre.

 Réussite scolaire et enfance ne faisaient-ils pas partie de vos thèmes de campagne principaux ?  N'étaient-ils pas vos priorités ?

Contrairement au message que vous allez faire passer, la jeunesse mérite que les adultes s'organisent et se battent pour lui fournir les clefs de la réussite.

C’est pourquoi nous demandons à l’ensemble des élus du Conseil Municipal de ne pas voter en faveur de la nouvelle organisation de temps périscolaire et de la fin de la gratuité de la tranche 15h30-16h30.

 Car le second point de notre mécontentement concerne la perte de la gratuité du créneau de 15h30 à 16h30. Même si ce changement n’affectera pas la majorité des familles, elle engendra pour les familles dont les enfants ne fréquentent que ce créneau, une perte supplémentaire de leur pouvoir d’achat. Pour ces familles, ce sera désormais payant et sans étude ! La double peine !!

Seuls points positifs cette année, le relèvement du plafond qui rend un peu plus d’équité et l'instauration de la dégressivité au nombre d’enfants, points que l’ensemble des parents élus présents ont actés.

Ces dispositions étaient attendues mais elles ne compensent toujours pas le fait qu'à Trappes, le plafond est très rapidement atteint et qu'en valeur absolue, les tarifs atteignent rapidement des valeurs sans commune mesure avec les tarifs pratiqués dans les villes alentours.

Aussi, nous vous demandons de poursuivre les travaux entrepris, en réunissant tous les acteurs autour de la table, l’Éducation nationale (Inspection et enseignants), le personnel municipal des services concernés, l’ensemble des parents d’élèves afin de réfléchir ensemble à la mise en œuvre de cette étude : sa durée, la méthodologie à appliquer….. En nous servant de l’expérience ou de la non-expérience de cette année et retravailler sa copie…

 Vous avez des responsabilités, assumez-les !

 Merci.

                                                                                                                 Nicolas HARDY


Trappes, le 15 juin 2015

Chers parents,

Comme vous avez pu le lire ou l'entendre, la Mairie a décidé de supprimer  le temps d'étude à partir de la rentrée de septembre 2015.

Les effectifs et les qualifications des animateurs étant insuffisants,  elle se décharge de cette  "contrainte" sur l'éducation nationale qui  aurait les moyens d'organiser un temps de révision.

Une mobilisation de tous les parents est indispensable pour faire  entendre notre colère devant la suppression du temps d'étude qui est un temps  indispensable de révision des leçons.

La très faible mobilisation des parents n'a pas permis de nous  faire entendre par la Mairie sur la suppression de l'étude, c'est pourquoi  nous vous demandons de venir nombreux au conseil municipal lundi 22 juin à 19 h  pour que nos élus enfin nous écoutent.

La mairie va également modifier le système de calcul des tarifs tel  que détaillé ci-dessous: 

-        Mise en place d'activités de 15h30 à 18h30 payantes. Le tarif de la  tranche 15h30-18h30 sera celui de la tranche 16h30-18h30 d'aujourd'hui, ce qui va engendrer une hausse significative pour les familles dont les enfants fréquentaient uniquement les services périscolaires de cette tranche horaire.

-      Mise en place de la dégressivité des tarifs en fonction du nombre d'enfants inscrits aux services de la mairie (cantine, accueil de matin, du soir, activités extra scolaires).

-      Relèvement du plafond du quotient familial à 1100 € augmentant ainsi le tarif pour les foyers dépassant l’ancien quotient plafonné à 966,48.

Ce système a été validé par les parents présents (UNAAPE, FCPE,  Indépendants) à la réunion de lundi dernier car apparaît comme plus  équitable dans la mesure où tout le monde va payer en fonction de ses  revenus et plus uniquement une minorité comme c'est le cas aujourd'hui.

Nous vous attendons nombreux au conseil municipal du lundi 22 juin à 19 h pour exiger le maintien de l’étude et de la gratuité jusqu’à 16h30.


Trappes, le 15 juin 2015


UNAAPE des Yvelines

Contribuons à l’AVENIR des ENFANTS en toute indépendance


Déclaration sur la Réforme des collèges

Appel à l’abrogation du décret portant sur la nouvelle organisation des collèges

L’UNAAPE des YVELINES réagit à la nouvelle organisation pédagogique du collège et de ses rythmes scolaires prévue pour la rentrée 2016.

L’UNAAPE des YVELINES convient qu’une réforme radicale du collège doit être engagée mais ne peut accepter une réforme qui ne prend pas en compte l’une des préoccupations majeures aujourd’hui : les déficits de compréhension de la langue française de plus de 30%  des élèves. La maitrise de la langue française est le prérequis à toute réussite scolaire pour la maitrise de la mathématique, des sciences physiques et des langues vivantes.

L’UNAAPE des YVELINES a maintes fois déclaré son souhait d’une nouvelle architecture des études et du contenu des programmes avec un collège à options et un système d’unités de valeurs permettant à chacun de progresser. Oui aux disciplines transversales dans le respect des matières enseignées dès lors qu’elles permettent la remédiation des connaissances préalablement acquises. Oui aussi à l’introduction des toutes les matières manuelles.

L’UNAAPE des YVELINES pourrait aussi dépasser les points de crispations suscités par l’abandon des classes à options latin ou grec, des classes bi-langues et des classes européennes si cet abandon permettait de réellement inverser le processus d’inégalités croissantes depuis plus d’une génération.

Or l’UNAAPE des YVELINES craint aujourd’hui que les mesures proposées aboutissent à un accroissement supplémentaire des inégalités entre les enfants du fait de leur origine et ne prennent pas en compte des parcours toujours riches mais plus hétérogènes des élèves aujourd’hui. Avec pour conséquence de renforcer l’attractivité de l’enseignement privé.

L’UNAAPE des YVELINES aurait aimé que l’Education nationale trouve les solutions de réaffectation d’une partie de ses ressources centralisées pour redéployer des moyens au sein des établissements afin de revaloriser le parcours de ses enseignants et personnels d’encadrement locaux. Tout en intégrant dans sa refondation de l’école, les nouvelles donnes  de l’éducation du 21ème siècle et en maintenant un enseignement d’excellence.

En conclusion, l’UNAAPE des YVELINES demande : 

-          l’abrogation du décret portant sur la nouvelle organisation des collèges

-          le respect des engagements constitutifs de la mission de service public de l’Education nationale

-      la tenue d’ici la rentrée d’un colloque associant l’ensemble des parties prenantes pour mieux définir les grandes orientations de la refondation du collège

Jean-Christophe Cotta
Président de l’UNAAPE des Yvelines


Trappes, le 6 juin 2015

 Rythmes scolaires

La fin de l'étude et le tout payant pour tous

La Ville de Trappes a décidé de modifier une nouvelle fois l'organisation des emplois du temps des élèves trappistes pour la rentrée des classes de septembre 2015.

Les horaires resteront les mêmes que cette année,
mais l'étude disparaîtra au profit dactivités non connues à ce jour
et la facturation débutera dès 15h30.
Les membres UNAAPE s'opposent fermement à cette décision
d'autant plus que l'ensemble des parents n'a pas été consulté.


Pourquoi modifier à nouveau les emplois du temps ?

A cette question, la Ville invoque le nombre insuffisant d'encadrants pour l'étude et son incapacité à proposer une étude réellement dirigée par petits groupes d'élèves. Ce constat, nous le partageons.

Cependant supprimer l'étude et rendre payante la tranche horaire dès 15h30 est-elle la solution ? La Ville s'est-elle interrogée sur les bénéfices de cette étude aussi insatisfaisante soit-elle ? Demain, qu'adviendra t-il des enfants qui ne peuvent pas être aidés à la maison, qu'adviendra t-il de ceux qui rentreront chez eux à plus de 18h30 sans avoir fait leurs leçons ? Par ailleurs, combien d'enfants pourront profiter des activités périscolaires ? Comme cette année, elles ne toucheront qu'une minorité.

La Mairie ne répond à aucune de ces questions posées lors du comité technique.

L'organisation actuelle n'est sans doute pas entièrement satisfaisante (enchaînement de l'étude après l'école, activités périscolaires qui ne profitent qu'à un petit nombre d'enfants...) mais elle l'est probablement plus que celle qui est proposée pour l'année prochaine.

A quoi cette réforme des rythmes était-elle soi disant destinée ? A alléger les rythmes scolaires et proposer des activités périscolaires enrichissantes et/ou relaxantes pour favoriser la réussite scolaire des élèves et leur épanouissement ?

C'est forcément un défi compliqué pour les Villes dont les budgets ne cessent de baisser. Mais prenons le temps de nous reposer les questions essentielles, prenons le temps d'évaluer réellement les effets de l'organisation actuelle, de consulter l'ensemble des acteurs de l'école.

L'APET/UNAAPE de Trappes travaille actuellement sur la suite à donner à ces nouvelles décisions prises à l'encontre de l'intérêt de nos enfants.

Elle s'est déjà prononcée pour que :

- Un temps de révision des leçons soit organisé sur le temps périscolaire (15h30-18h30).

- De vraies activités soient organisées et pas uniquement de la garderie.

- Les enfants puissent être récupérés par leurs parents à chaque heure pleine (15H30-16H30-17H30-18H30).

- La gratuité soit maintenue sur la même tranche horaire que cette année.

- La tarification, déjà élevée pour un grand nombre de trappistes, ne soit pas revue à la hausse comme semble l'envisager la Ville.

Une mobilisation forte des parents est indispensable car les enjeux sont importants.

N'hésitez à nous faire part de vos remarques, de vos suggestions en interpellant les représentants de parents d'élèves de votre école ou par mail à contact@unaape-apet.fr.


A noter : La ville a annoncé vouloir mettre en place un groupe de travail afin de revoir l'ensemble des tarifs du périscolaire, de la restauration et des centres de loisirs.


Trappes, le 29 mai 2015

Chers parents,

Les conseils de classe arrivent à grands pas, nos parents délégués se mobilisent pour y participer et intervenir dans l'intérêt des enfants et de leur famille.

En cliquant sur l'ardoise "Conseil de classe", vous découvrirez un questionnaire qui servira à nos parents pour aider chaque enfant individuellement et collectivement, c'est pourquoi nous vous demandons de remplir ce questionnaire le plus rapidement possible. En effet certains conseils se dérouleront dès lundi 1er juin 2015.

Nicolas HARDY


Trappes, le 25 mai 2015

Chers parents,

Le 19 mai 2015, s'est déroulé au centre social des Merisiers un Comité de suivi des rythmes scolaires suite à l'audit commandé par la ville à la Ligue de l'enseignement.

Un résumé succinct de cet audit à été présenté lors de notre éditorial du 9 mai 2015. A la suite de cet audit, 2 scénarios ont été retenus par la municipalité :

    - Le scénario de l'alternance,
    - Le scénario avec les mêmes horaires

Dans les deux cas, la municipalité a décidé de :

    - Supprimer l'étude,
    - de facturer aux parents la tranche 15H30-16H30.

Les membres UNAAPE ont dénoncé fermement ces deux décisions.

Dès le début de ce Comité, l'UNAAPE a affirmé qu'elle ne prendrait aucune décision à l'issue de cette réunion et a exigé qu'un délai soit octroyé afin que l'ensemble des parents de trappes puissent être consultés. Demande refusée par la ville.

La ville a annoncé vouloir mettre en place un groupe de travail afin de revoir l'ensemble des tarifs du périscolaire, de la restauration et des centres de loisirs, de nouvelles tranches devraient être créées incluant de nouvelles hausses pour les foyers les plus aisés, ainsi qu'une baisse pour les tranches les plus basses.

La clôture de la réunion s'est terminée par un vote sur le choix des deux scénarios, comme nous l'avions annoncé, les parents UNAAPE se sont prononcés, dans un premier temps contre les deux scénarios, alors que la FCPE se prononçait favorablement pour celui programmant l'alternance et soudainement, coup de théâtre, la  ville a décidé de modifier le vote en demandant de choisir l'un ou l'autre.
Les parents UNAAPE sont restés sur leur position de ne pas se prononcer pour tel ou tel scénario sans consultation préalable de l'ensemble des parents alors que la FCPE se retirait du vote, laissant ainsi un champ plus large pour tous ceux qui se sont prononcés pour leurs seuls intérêts (la ville et les enseignants). Les nouveaux horaires sont les mêmes que ceux que nous connaissons aujourd'hui, mais sans étude, avec 3 heures d'activités par jour pour les enfants contraints de rester jusqu'à 18h30.

Quelles seront les activités proposées, on n'en sait pas plus, nous avons néanmoins demandé que les enfants puissent être récupérés par leurs parents à chaque heure pleine (15H30-16H30-17H30-18H30)

L'APET/UNAAPE de Trappes travaille actuellement sur la suite à donner à ces nouvelles décision prises à l'encontre de l'intérêt de nos enfants.

Nicolas HARDY

 


Trappes, le 19 mai 2015

Chers parents,

Nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué national de l'UNAAPE relatif à la réforme du collège Réforme signée et approuvée par la FCPE lors de la présentation de cette réforme au CSE (Conseil Supérieur de l'Education Nationale).

         UNAAPE nationale

Pour défendre les intérêts des enfants en toute indépendance,
votons pour les listes UNAAPE.



Nicolas HARDY


Trappes, le 12 septembre 2014


Chers parents,

Tout comme nous l'annoncions la semaine dernière pour les établissements de Trappes, c'est la France entière qui subit un manque d'enseignant pour cette rentrée.

Dès le 28 avril nous dénoncions le taux de réussite des concours pour les futurs enseignants bien en dessous des chiffres nécessaires pour la rentrée 2015 (voir édito du 28 avril 2014).

Les membres de notre association ont à cœur de s'enquérir quotidiennement auprès des équipes pédagogiques afin d'évaluer les besoins.

Nous rappelons à l'ensemble des parents d'élèves trappistes qu'un formulaire de déclaration (anonyme) vous permet de nous signaler toute journée ou demi-journées (pour le primaire) ou les heures  (pour le secondaire) non enseignées sur notre site (
en cliquant ici).

Lors de notre dernière  Assemblée Générale du 11 septembre 2014, les membres présents ont voté à l'unanimité :

A  l'heure où nous écrivons cet édito, nous poursuivons la préparation de nos listes pour les élections des représentants des parents d'élèves qui se dérouleront les 10 et 11 octobre 2014.

Nous invitons tous ceux qui le souhaitent à nous rejoindre et se présenter pour les Conseils d'école (pour le primaire), les Conseils d'Administration et/ou les Conseils de classe (pour le secondaire). Si vous désirez nous rejoindre, vous pouvez dès à présent nous renvoyer le bulletin d'adhésion dûment remplit accompagné de votre cotisation (montant au choix) ou bien vous inscrire directement sur notre site (
en cliquant ici).

Le seul but de notre engagement est de défendre l'intérêt de votre enfant dans son rôle d'élève et au delà.

Nicolas HARDY


Trappes, le 2 septembre 2014

Chers parents,

Aujourd'hui, plus de 4200 primaires ainsi qu'une bonne partie des collégiens ont repris le chemin des études, avec pour cinq écoles de Trappes des effectifs surchargés, dépassant les 25 élèves par classes.

Cette situation est principalement  due  au manque d'enseignant, a la volonté  de  l'Inspection  de privilégier les fermetures aux ouvertures de classes, ainsi qu'à la valse des chaises musicales orchestrées, depuis plusieurs années, par la ville à chaque modification de la carte scolaire. Cependant, il semblerait que Monsieur le Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale, soit sensible, cette année aux effectifs, ce qui est paradoxal vis-à-vis de la politique appliquée.  

Pour le secondaire, nous déplorons cette année encore des postes non pourvus :
    - Collège le Village, il manque à ce jour un professeur de Technologie et un professeur de Lettres classiques, pour le remplacement de deux enseignantes en congé de maternité ;
    - Collège Gagarine, un professeur de Technologie, qui devrait être présent d'ici à la fin de semaine ;
    - Lycée de la Plaine de Neauphle, un professeur d'Anglais, l'enseignant nommé de l'Académie de Toulouse a démissionné, malheureusement un délai de 15 jours et à prévoir pour la prise en compte de cette démission, un professeur de Théâtre et 6 heures de Philosophie qui seront pour le moment assuré par le seul enseignant de cette discipline ;
    - Lycée Matisse, un professeur de Français, nommé mais sans nouvelle;
Nous suivrons au jour le jour  les évolutions dans chaque établissements  et  agirons  auprès du  Rectorat  en conséquence.
   
En date du lundi 1er septembre, nous avons visité la plupart des établissements scolaires, de la maternelle au lycée, de la ville de Trappes, certaines écoles ont eu le privilège d'avoir des travaux, plus ou moins important, dont certains sont encore en cours. Le constat que l'on peut dénoncer, c'est que cela c'est fait à la va-vite, quant au nettoyage, on peut considérer qu'il a été inexistant ou quasi superficiel, ce qui pour la sécurité de nos enfants est inacceptable.

Notre association a su dénoncer ces manquements, photos à l'appui, le jour même en mairie, quel en sera le retour ?

Des actions des parents d'élèves sont attendues pour le lycée Blériot, les moyens mis à dispositions sont en deçà des attentes. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites à mettre en œuvre.

En résumé, cette rentrée scolaire, et ce sur bien des aspects différents, s'avère très délicate. Espérons que le changement de Ministre apportera un plus au bien-être de nos enfants.

Nous souhaitons une bonne rentrée scolaire à tous les élèves de  Trappes.



Nicolas HARDY


Trappes, le 23 août 2014

Chers parents,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous le courrier envoyé ce jour à Monsieur MALANDAIN, Maire de Trappes, relatif aux nouvelles dispositions de la Régie.





Monsieur Malandain
                                                                     Maire de Trappes

                                                                     1 Place de la République

                                                                     78190 Trappes


                                                                      A Trappes, le 28 août 2014.
 
 
Monsieur le Maire,

Depuis le mois de juillet, notre association a été interpelée par des parents d’élèves à plusieurs reprises suites aux nouvelles règles appliquées en Régie.

Après constat de ces appels, que nous estimons légitimes, nous dénonçons à notre tour l’abus d’autorité dont vous usez sur les ménages trappistes.

1.   Le fait de revenir sur un paiement dit « à échoir » pour la restauration scolaire, les activités périscolaires et les centres de loisirs, va obliger les parents à payer en un mois deux mois d’inscription, ce qui sur une période de rentrée scolaire est énorme, voire impossible pour certains. Ce mode de paiement n’offre aucune souplesse aux familles en cas d’imprévu. Les tarifs et les modalités rendent les activités prohibitives, incitant de fait les familles à laisser leurs enfants hors de ces structures. Nous ne comprenons pas votre démarche qui va à l’encontre du bien être des familles.

2.  De plus, pour le paiement à l’inscription annuelle, vous n’autorisez que le paiement par prélèvement automatique, ce qui aux yeux de « l’Institut National de la Consommation » n’est pas légal. Pour information nous souhaitons apporter à votre connaissance la jurisprudence dans ce domaine :

TGI de NANTERRE ; Jugement du 4 février 2004 :

Protection du consommateur, clauses abusives : « Est illicite la clause qui exclut toute sorte de paiement autre que le prélèvement automatique sur le compte du client puisque le consommateur doit toujours avoir le choix de payer par tout moyen légalement reconnu à sa convenance ».

3.   Longuement évoqués lors des réunions en comité technique et comité de pilotage, il ne sera pas aisé pour les parents de devoir récupérer leurs enfants à heures fixes (15h30-16h30-18h00), notamment pour ceux qui pratiquent des activités en club. Aussi nous souhaitons qu’il soit possible de revoir cette possibilité.

   Cependant nous sommes conscients qu’un départ échelonné des élèves pourrait nuire aux activités en place.

4.   Dernier point que nous dénoncions déjà il y a quelques années, l’obligation de fournir un certificat médical pour toute absence d’un enfant à la restauration ou aux activités sous peine de non remboursement.

Nous nous permettons de vous rappeler Monsieur le Maire, qu’un enfant fiévreux n’est pas admis en classe, et bien souvent cette fièvre n’est que passagère, pouvant même permettre à l’enfant de regagner sa classe l’après-midi même.

Il est intolérable d’obliger les familles à se rendre chez leur médecin pour se voir rembourser le prix d’un repas ou d’une activité. Nous revoici donc revenu à quelques années en arrière aux dépens des familles.

Nous demandons qu’il soit remis en question ces quatre points afin de permettre aux parents une facilité tant pour le paiement des activités des deux périodes ainsi que pour la récupération des élèves pendant les NAP et qu’il soit proposé d’autres possibilités de paiements pour les inscriptions à l’année.

Dans l’attente d’un suivi de notre courrier,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de notre dévouement pour la réussite scolaire de tous les élèves de Trappes.
                                                               

                                                                           Nicolas HARDY

                                                           Président de l’APET/UNAAPE de TRAPPES              

 Secrétaire Général Adjoint national de l’UNAAPE




Trappes, le 23 août 2014

Chers parents,

Une nouvelle année commence, nos enfants vont reprendre d'ici une semaine le chemin des études avec, pour les élèves de maternelles et d’élémentaires, de nouveaux horaires que nous espérons mieux adaptés, résultat de la nouvelle concertation mise en place dès décembre 2013.

Les horaires subis l’année dernière et imposés par la municipalité, ne sont plus.  Notre association, à travers ses membres, leur détermination, leurs actions, avec l’implication des parents, a su faire infléchir la municipalité. Nous ne pouvons que nous réjouir de ce retour à des horaires réguliers, même si tout n’est pas encore parfait.

Les enfants du primaire et secondaire ont subi, cette année encore, de nombreuses journées sans enseignement par manque de remplaçant. Les 280 remplaçants supplémentaires pour l’ensemble des REP n’y changeront pas grand-chose. Nous avons interpellé, à plusieurs reprises, le Ministre de l’Éducation Nationale, le DASEN et le recteur à ce sujet.

Dans le souci d’être plus efficace et surtout plus rapide dans nos actions, nous avons mis en ligne (www.unaape-apet.fr) plusieurs outils qui vous permettrons, d’une part de suivre nos travaux, et d’autre part, de nous aider à défendre au mieux les intérêts de vos enfants, en participant aux enquêtes mises à votre disposition (poids de cartable, recensement des absences non remplacées...).

Depuis le mois de juillet, plusieurs parents nous ont alertés afin de dénoncer les changements à la régie pour le paiement des activités périscolaires et de la restauration. En effet, la ville a décidé de revenir sur un terme à échoir on paye avant d'utiliser) par rapport au terme échu (on paye après) ce qui va obliger les familles à payer deux mois dans un laps de temps, à titre d'exemple un parent nous a confié  qu'il allait payer prés de 900 €, dans une période de l'année où les dépenses sont multiples et assassines. De plus la récupération des enfants pendant les NAP à heures fixes va priver ces mêmes enfants d'activités en club. Et troisième point, non négligeable lui aussi, la ville oblige les parents qui souhaitent inscrire leurs enfants à l'année devront fournir un RIB pour la mise en place d'un prélèvement automatique.

Dans le cadre de la protection des consommateurs, cette pratique est interdite, citons la jurisprudence du Tribunal de Grande Instance de Nanterre, jugement du 4 février 2004 : Protection du consommateur, clauses abusives :
"Est illicite la clause qui exclut toute sorte de paiement autre que le prélèvement automatique sur le compte du client puisque le consommateur doit toujours avoir le choix de payer tout moyen légalement reconnu à sa convenance".

Un courrier relatif à ces 3 points à été envoyé à Monsieur le Maire afin qu'il procède à des modifications.

Afin de préparer au mieux cette rentrée, notre association se réunira le 29 août 2014 à 20H à la salle de la Boissière, et, notre prochaine Assemblée Générale se réunira le 11 septembre 2014, même heure, même lieu.



Nous vous invitons à y participer.


                        Nicolas HARDY


Trappes, le 21 juillet 2014


Chers parents,

Lors de la  consultation par la DGESCO, en date du 17 mars 2014, pour les listes de fournitures scolaires de la rentrée 2014, l'UNAAPE, en la personne de sa Présidente, Madame FONTAINE,  et de moi-même, a rappelé la nécessité de supprimer les cahiers au format 24X32.

De plus, nous sollicitions de privilégier les cahiers 21X29,7 de 96 pages à ceux de 144 pages ou plus. Ces deux demandes permettant de réduire le poids des cartables.

Cette demande a trouvé un écho favorable, puisque la
circulaire n° 2014-058 du 29-4-2014 répond à ces demandes.

Nous publions donc sur notre site la liste de base des fournitures scolaires pour la rentrée 2014


Fournitures

Qualité type attendue

Grand cahier 96 pages (21 x 29,7 cm) Dos agrafé, 80 g/m²
Petit cahier de 96 pages (17 x 22 cm) Dos agrafé, 80 g/m²
Feuillets mobiles perforés (21 x 29,7 cm) 80 g/m²
Copies doubles perforées (21 x 29,7 cm) 80 g/m²
Cahier de musique de 48 pages (17 x 22 cm)
Classeur rigide (21 x 29,7 cm) Cartonné recyclable
Classeur souple (21 x 29,7 cm) Plastique
Protège-cahiers (21 x 29,7 et 17 x 22 cm)
Pochettes transparentes perforées (21 x 29,7 cm) Lot de 100
Rouleau de plastique pour couvrir les livres
Stylos à bille 1 bleu, 1 noir, 1 rouge, 1 vert - pointe moyenne
Crayons à papier HB - bout gomme
Pochette de 12 crayons de couleur
Pochette de 12 feutres de couleur Lavables, sans solvant, non toxiques
5 tubes (10 ml) de gouache - 5 couleurs primaires Peinture à l'eau
Gomme

Comme vous pouvez le constater, nos demandes, au niveau national, ont été prises en compte. Il  est grand  temps  que  la  question  du poids  des  cartables  soit  prise  en  compte. Malheureusement, vous avez certainement pu constater que ces préconisations ne sont pas forcément respectées dans les listes demandées par les établissements du premier et second degré.

Un rappel à été fait à notre demande dans la circulaire, afin de faciliter la mise en place des groupements d'achats des fournitures, afin que les établissements établissent pour la fin du mois d'avril les listes pour la rentrée et qu'elles soient non changées à la rentrée, par la venue d'un nouvel enseignant par exemple.


D'autre part, nous avons insisté pour que les lourdeurs administratives soient allégées, notamment pour les mises en place des AVS et des PAI  pour les élèves porteurs d'handicap.

Dans l'attente de vous retrouver dans les différents établissements, l'ensemble des membres de notre association se joint à moi pour vous souhaiter de bonnes vacances.



Nicolas HARDY


 

Trappes, le 4 juillet 2014


Chers amis,

Les vacances sont enfin arrivées, temps de relâchement et de repos bien mérités pour nos enfants, qui cette année encore ont connu leurs lots de joie, de persévérance, de déception... Pour certains, est arrivé une période d'attente et d'angoisse qui se terminera par la publication des résultats du brevet pour les uns, du baccalauréat pour les autres,  avec, nous l'espérons une réussite pour tous.

Cette année a été, une nouvelle fois de plus, marquée par un trop grand nombre d'absences non-remplacées, et ce plus particulièrement dans le primaire, et ce, malgré nos interventions auprès des Ministres qui se sont succédés, du Recteur et du Directeur Académique ; Les horaires appliqués cette année, suite à la réforme des rythmes scolaires sont maintenant révolus et remplacés par de nouveaux horaires (
Voir notre publication du 20 juin 2014) qui apporteront de meilleures conditions de travail, par contre pour les journées allégées, le compte n'y est pas

Trappes a su, et là je parle de tous les acteurs, se remettre en question, notamment autours d'ateliers, de groupes de travail, des comités technique, tous ces moments où les parents UNAAPE ont su se mobiliser en nombre, faire la différence en réaffirmant nos choix, nos demandes, nos exigences pour le bien et la réussite de tous les élèves de Trappes.

Personnellement, cette année s'est traduite par une richesse d'actions, de représentations à divers instances locales et nationales. Les travaux menés pour l'UNAAPE, en tant que membre du Conseil d'Administration à l'échelon nationale, m'ont permis d'obtenir une nouvelle vision des questions de l'éducation nationale mais encore plus au niveau local et pour cela j'en remercie notre Présidente, Mme Sophie FONTAINE de la confiance qu'elle m'a accordée avec l'ensemble du Conseil d'Administration national.

Notons ma participation pour mes fonctions au national :
    - A l'Assemblée Nationale pour la défense des droits, travaux présidés par Monsieur BAUDIS, défenseur des droits qui nous a malheureusement quitté récemment ;
    - A l'émission "La Quotidienne" sur France 5 pour les cantines (
Voir la vidéo) ;
    - Au Sénat, lors d'une audition pour les rythmes scolaires des associations de parents d'élèves (
Voir les vidéos) ;
    - Au Ministère de l'Éducation Nationale  lors d'une réunion à la DGESCO pour les fournitures scolaires ;
    - Au séminaire des référents académiques des parents d'élèves,, organisé par la DGESCO et le Ministère de la Cohésion Sociale ; Notre association fera dans le courant du premier trimestre des propositions dans l'esprit de ce séminaire, d'ailleurs on retrouve beaucoup d'éléments, évoqués lors de ce séminaire et des assises de l'éducation prioritaire, sans le PEDT de Trappes.

Ces missions, au niveau national, se poursuivrons pour moi avec, je l'espère, plein d'enthousiasme de ma part. Lors de notre congrès national de l'UNAAPE du 31 mai, j'ai été nommé "Secrétaire Général Adjoint" afin d'apporter aide et soutien à Nadya DENGEL, "Secrétaire Générale" de l'UNAAPE, Présidente d'une association de Thionville (Moselle). A noter que le Conseil d'Administration de l'UNAAPE est composé de membres répartis sur la France entière.

Sur le plan local, je vais surement me répéter, mais grâce à nos actions publiques, à la motivation des parents et enseignants, nous avons su obliger la mairie à revenir sur les rythmes scolaires.

Les vacances d'été seront, pour nous, synonymes de mobilisation, de travail, notamment pour :
    - Le retour de la ville au prépaiement des activités périscolaires et de la cantine que la ville a décider seule sans aucune concertation et qui pénalisera les parents ;
    - Les non-remplacements d'enseignant que nous devons d'ors et déjà envisager, à noter qu'on vient de recevoir trois courriers (identiques) du DASEN en réponse à trois de nos courriers ;
    - La mise en place pour la rentrée 2015 d'un groupement d'achat des fournitures ;
    - La mise d'un nouveau plan de formation et une refonte de notre charte du parent d'élèves élu ;
    - La préparation du "Forum des Association", programmé pour le 6 septembre 2014 au Gymnase BROUSTAL ;

Notre Assemblée Générale se réunira le 11 septembre, moment crucial pour la vie d'une association, nous prendrons connaissance des rapports d'activité, moral et financier et élirons un nouveau bureau.

En attendant, je vous souhaite à tous de bonnes vacances...



Nicolas HARDY
Président de l'APET / UNAAPE de Trappes
Secrétaire Général Adjoint de l'UNAAPE


Trappes, le 20 juin 2014


Chers amis,

C'est maintenant officiel, le Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale (DASEN) a validé, en date du 23 mai 2014, les nouveaux horaires pour la rentrée 2014.

Pour rappel, ces horaires seront :
   


7h30 -8h30

8h30-
11h30

11h30-13h15

13h15-15h30

15h30-16h30

16h30-18h30

Lundi

accueil du matin

heures d'enseignement

Pause méridienne

Heures d'enseignement

Étude dirigée ou surveillée

Nouvelles Activités Périscolaires

Mardi

accueil du matin

heures d'enseignement

Pause méridienne

heures d'enseignement

Étude dirigée ou surveillée

Nouvelles Activités Périscolaires

Mercredi

accueil du matin

heures d'enseignement





Jeudi

accueil du matin

heures d'enseignement

Pause méridienne

heures d'enseignement

Étude dirigée ou surveillée

Nouvelles Activités Périscolaires

Vendredi

accueil du matin

heures d'enseignement

Pause méridienne

heures d'enseignement

Étude dirigée ou surveillée

Nouvelles Activités Périscolaires


L'accueil du matin redevient malheureusement payant, par contre l'étude qui sera dirigée ou surveillée en fonction des besoins de chaque enfant sera gratuite répondant ainsi aux parents qui ont répondu à 69% pour une aide aux devoirs.

Les activités prévues à partir de 16h30, avec goûter, restent payantes. Afin d'aider les familles, la ville va voter lors du Conseil Municipal du 30 juin une baisse des tarifs pour l'ensemble du périscolaire, ce qui devrait permettre à plus d'enfants d'accéder aux activités, répondant ainsi à l'esprit de la loi, qui, je le rappelle souhaite apporter plus de culture et de sport à tous les élèves.

Au jour d'aujourd'hui, plusieurs interrogations demeurent, le nombre d'encadrants sera-t-il suffisant ? Les activités seront-elles de qualités et pertinentes ?

Lors du dernier Comité de pilotage, réunit le 18 juin, le PEDT (Projet Éducatif de Territoire) a été validé par l'ensemble des participants. Ce PEDT travaillé en partenariat avec les écoles, les collèges et les lycées prend en compte une bonne partie des demandes faites lors des assises de l'éducation prioritaire, ainsi que du constat fait lors d'un séminaire, sous l'égide de la DGESCO (Direction Générale de l'Enseignement Scolaire) et du Ministère de la Cohésion Sociale. Séminaire des Référents Académiques parents d'élèves auquel j'ai participé en qualité d'Administrateur national de l'UNAAPE et Chargé de mission pour les rythmes scolaires.

Le travail et notamment la nouvelle concertation relancée en décembre 2013, suite aux nombreuses actions de notre association, de l'implication et de la volonté de bon nombre de parents de Trappes, ont permis d'arriver à un consensus où personnes n'a été oublié dans ses demandes et surtout une prise en considération pour le temps de travail de l'enfant, même si l'on sait que la journée pour beaucoup d'enfants sera toujours trop longue.

Lors de la dernière Assemblée Générale et nationale de l'UNAAPE, j'ai été élu Secrétaire Général Adjoint, ce qui sur un plan personnel me prendra plus de temps et pour le plan local une vision beaucoup plus élargie et nécessaire.

Je profiterai donc dans l'ensemble de mes missions, qu'elles soient locales ou nationales de ne jamais oublier nos enfants Trappistes et de travailler à temps plein pour la réussite scolaire de l'ensemble des élèves de France et plus particulièrement pour ceux de Trappes.

Dans moins de deux semaines commenceront les vacances d'été, et pourtant durant cette période, notre association continuera ses missions, notamment celle qui dénonce les non-remplacements d'enseignement.



Le 30 juin 2014 se déroulera à la salle Jean MOULIN notre dernière réunion de cette année, nous invitons tous les parents qui le souhaitent à venir y participer à partir de 20 heures.



Nicolas HARDY
Président de l'APET / UNAAPE de Trappes
Secrétaire Général Adjoint de l'UNAAPE



Trappes, le 23 mai 2014


Chers amis,

Pour information, nous mettons à votre disposition
la lettre du Ministre à la communauté éducative, nous vous en souhaitons bonne lecture.

Nicolas HARDY





Trappes, le 16 mai 2014


Chers amis,

 

Nous apprenons, une fois de plus, une nouvelle annonce de Monsieur le Ministre. En effet, celui-ci souhaite reporter la rentrée scolaire au 2 septembre, rentrée des classes initialement prévues pour les élèves au 1er septembre.

Tout comme ses prédécesseurs, le Ministre de l'Éducation se préoccupe t-il plus du bien-être des enseignants ou de celui des élèves et de leurs familles ?

Il est vrai que permettre aux enseignants de profiter jusqu'au 31 août de leurs si courtes vacances n'est rien  en rapport  au fait que les familles devront  de nouveau  s'organiser  pour cette nouvelle date.

La raison de ce changement serait purement technique, en effet, il semblerait qu'il y ait un dysfonctionnement  du nouveau système de paie des fonctionnaires qui contraindrait à "revenir à l'ancien logiciel informatique". Donc rien à voir avec le préavis de grève lancé contre une rentrée anticipée par un syndicat d'enseignants.

Au final, nos enfants devront-ils, encore, récupérer cette journée non enseignée ? Certainement en deux après-midi...

Nous profitons de cette annonce pour rappeler que les vacances d'été sont prévues pour le 4 juillet 2014, les élèves sont donc tenus de fréquenter les bancs de l'école, du collège et lycée jusqu'à cette date.



Nicolas HARDY



Trappes, le 10 mai 2014


Chers amis,


En date du 8 mai a été publié au journal officiel le nouveau décret assouplissant l'application des rythmes  scolaires. Ce texte a été rejeté par l'ensemble de la communauté lors d'une lecture en date du 5 juin à titre consultatif, et que nous dénoncions déjà depuis plus d'une semaine (voir édito du 28 avril 2014).

Pour notre ville, il serait surréaliste que Monsieur le Maire revienne sur le sujet, pour rappel, nous nous orientons sur des horaires de 8h30  à  11h30  et 13h15 à 15h30 suivi d'une pause d'un quart d'heure et d'une heure d'étude surveillée. Les souplesses d ce dernier décret ne sont d'ailleurs pas applicable dans une commune telle que la nôtre.

Cette programmation répond aux attentes essentielles de tous ; Elle répond surtout à la demande d'enseignants à faire l'étude plus tôt, elle répond aux parents qui ont répondu à 69 % au besoin d'aide aux devoirs et de soutien ; Cependant nous pourrions déplorer que cette heure ne servent aux activités culturelles ou sportives.

Les conditions de cette mise en places sont :
    - Le nombre d'animateurs pour l'étude dirigée, car contrairement à l'annonce faite par les représentants des enseignants lors d'un comité technique qu'ils seraient plus disponibles à une étude dès 15h30, la réalité en est toute autre, je me permettrais donc de renvoyer les enseignants face à leurs déclarations et responsabilités.
    -   La possibilité d'utiliser les salles de classes pour permettre à un maximum d'élèves de pouvoir bénéficier. Condition que les enseignants ne sont pas encore décidés à permettre.

Le comité technique se réunira de nouveau le 13 mai, notre association y sera représenté par Mesdames Armelle Frais, Chargée de mission pour le primaire, Hélène LOURS, Karine THIEBAUT et moi même, tous les quatre membres de ce comité ; A ce comité nous réaffirmerons notre volonté de voir cette programmation se mettre en place  ou bien alors nous feront d'autres propositions. Une demande d'audience sera envoyée à Monsieur le Maire dans ce sens.

Lors de notre dernière réunion, nous avons acté la nécessité de récupérer un maximum d'adresse mail de parents d'élèves afin de pouvoir coordonner des actions communes sur l'ensemble des 36 écoles de Trappes ; Les non-remplacements d'enseignants que nos enfants subissent ne cessent de s'additionner, lors de notre dernière rencontre avec Madame l'Inspectrice de circonscription, nos avons pu, de nouveau, évaluer la gravité de la situation sur Trappes. Cependant, la circonscription de Trappes à récupérer 2 Zil à mi-temps et le redoux du temps devraient limiter les arrêts maladies.

Afin de nous permettre de recenser les non-remplacements et ainsi nous permettre de mener les actions nécessaires nous rappelons que nous avons mis en ligne un
service pour permettre à l'ensemble des parents de signaler ces heures non dispensées aux élèves.

Les 18, 24 et 25 juin se dérouleront les commissions d'appel pour le primaire et le secondaire, des membres de l'APET/UNAAPE de Trappes y siègeront pour défendre l'intérêt des familles.

Dans un peu plus d'un mois, se déroulera au stade Gravaud, la fête de Trappes, notre association y tiendra un stand et nous serons ravis d'y rencontrer les Trappistes.



Nicolas HARDY
Président de l'APET / UNAAPE de Trappes
Administrateur National de l'UNAAPE
Chargé de Mission national pour les rythmes scolaires




Trappes, le 28 avril 2014


Chers amis,


Depuis quelques jours, Benoit HAMON, Ministre de l'Éducation Nationale, multiplie les annonces pour assouplir la mise en place des rythmes scolaires. Il était plus que nécessaire de favoriser cette mise en place, notamment pour les petites communes rurales.

Réunir les "NAP" (Nouvelles Activités périscolaires), anciennement "TAP" sur une seule après-midi est une bonne solution. Cela permettra de répondre à la demande du décret du 23 janvier 2013, en offrant ces activités à tous les élèves, à conditions qu'elles deviennent obligatoires.

La baisse possible du temps d'enseignement hebdomadaire peut s'avérer intéressante, mais, mais il serait risqué d'appliquer une baisse en deçà des 22h30, car la récupération sur les vacances serait ingérable:

Une semaine à 20 heures obligerait un raccourcissement de plus de 7 semaines des vacances, plus de 5 semaines pour un enseignement de 21 heures hebdomadaires.

Nous avons procédé à quelques hypothèses que vous pourrez consulter ici ; La mise en place de ces "NAP" en une seule après-midi par école ne pourra se faire sans augmentation du coût. Prenons Trappes en exemple, Notre ville compte 15 écoles élémentaires et 21 écoles maternelles, ce qui signifie que 9 écoles appliqueraient les "NAP" par après-midi, ce qui obligerait la ville à prévoir des animateurs de 11h30 à 18h00-18h30 sur 9 écoles par jours auxquels s'ajouteraient les animateurs pour la pause méridienne et du soir pour les autres écoles. Les communes subissant, une baisse de leurs dotations de l'État, ne pourront pas supporter une telle hausse de coût, les familles en seront une fois de plus de leurs poches.

Ces annonces semblent donner le sentiment d’un tricotage pour tenter de satisfaire tout le monde ; Cette réforme n’accentuera-t-elle les inégalités chez les élèves par le seul fait de la gestion des communes ?

Nous pouvons déplorer qu'il n'y ait toujours pas d'annonce pour les non-remplacements mis à part un déficit annoncé pour la rentrée 2014 en nombre d'enseignants pour les Yvelines, en effet, les enseignants sortis des concours sont en nombre nettement inférieur aux besoins pour le mois de septembre.

La réforme de l'éducation prioritaire doit obligatoirement passer par une hausse des moyens de remplacement, l'annonce des 1000 postes supplémentaires prévus pour les "REP", ne suffiront pas à combler le vide.

Nous envisageons, pour notre commune, plusieurs actions à mener, et ce, dans les semaines à venir...

Nous comptons sur la mobilisation des parents pour défendre l'intérêt et  la réussite de tous nos enfants.

Nicolas HARDY
 


Trappes, le 26 mars 2014


Chers amis,

La ville de Trappes connaît actuellement, une nouvelle crise de non-remplacements d'enseignants absents, nous comptabilisons depuis la rentrée des vacances d'hiver près de 180 demi-journées non remplacées. De plus une enseignante de maternelle s'est vu confier la quasi-totalité des 2 autres classes de cette école faute de remplaçants.


Notre rôle de parents est de dénoncer ces situations qui mettent nos enfants en danger et qui les privent d'enseignements. Nous avons de nouveau alerté Monsieur PEILLON, Ministre de l'Éducation Nationale, ainsi que Monsieur COIGNARD, Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale des Yvelines. Nous réfléchissons actuellement aux actions à mener, car il est de notre devoir, à nous association de parents d'élèves mais aussi à l'ensemble des parents de réagir et ainsi permettre à nos enfants de suivre une scolarité qui les amène vers la réussite.

Nous déplorons les réponses faites par l'IEN aux parents lors de leurs appels suite aux absences d'enseignants, un courrier a également été envoyé afin de faire part de notre indignation.



Nicolas HARDY




Trappes, le 12 mars 2014

Chers amis,

Nous voici arrivés à la jonction du deuxième et troisième trimestre, période chargée, entre conseils d'école, conseils d'administration et conseils de classes, et notamment pour l'ensemble des parents présents sur plusieurs établissements.


Les parents UNAAPE, restent mobilisés, dans ces instances, pour la réussite de nos enfants, poursuivant, ainsi, leur engagement pris lors des élections d'octobre.

L'UNAAPE, en la personne de sa Présidente, Madame Sophie FONTAINE, et de moi-même, seront reçus à la DGESCO ce lundi 17 mars afin d'étudier la question des fournitures scolaires et du poids des cartables. Pour information, l'UNAAPE a été la première association à s'être préoccupée de cette question que représente le poids des cartables, par timidité ou manque de communication à l'époque, ce dossier lui a été subtiliser par une fédération, bien connue qui se veut bien pensante.


Vous trouverez sur notre page "fournitures scolaires" et à titre exceptionnel, l'exemplaire N° 157 du magazine "Présence des Parents" édité par l'UNAAPE, qui reprends dans ces pages deux articles relatifs aux fournitures scolaires et poids du cartable. "Présence du Parent" est une revue trimestrielle, rendue disponible et gratuite, depuis le numéro 160, par téléchargement pour les parents membres de l'UNAAPE).

Dans trois semaines se dérouleront les élections municipales, vous serez amenés à utiliser votre droit de vote dans le choix et le respect qui vous appartient. A l'occasion de ces élections, et tout comme nous nous y étions engagés, notre association a envoyé à l'ensemble des candidats un courrier faisant part de nos préoccupations et de nos attentes que nous traduisons en demande d'engagements de leur part. Vous pourrez prendre connaissance de cette missive en cliquant sur le lien "Municipales 2014".

Trois de nos parents ont franchis le pas de s'engager dans cette campagne, et on ne peut que les en féliciter, au-delà des positions de chacun, mais notre association à un devoir de réserve et de neutralité politique, syndicale et religieuse, seule garantie de notre indépendance, ce qui fait notre force, c'est pourquoi nous leur demandons de respecter leur engagement vis-à-vis de notre association et de l'UNAAPE, en évitant tout amalgame entre ces deux engagements.

Les 14 et 15 juin, nous auront l'honneur de vous rencontrer à notre stand au stand GRAVAUD à l'occasion de la fête de Trappes.

Dans l'attente de vous y rencontrer.


Nicolas HARDY



Trappes, le 1er mars 2014


Chers parents,

Nous voici arrivés à la fin du second trimestre, avec ses Conseils d'administration, ses Conseils d'école, ses Conseils de classe, il ne reste donc plus qu'un trimestre à nos enfants pour confirmer leurs résultats, voire les améliorer afin de leurs permettre de passer au niveau supérieur et aussi pour la réussite aux examens. Vous trouverez sur cette page l'accès aux dates des examens.

Ce mois-ci auront lieues les élections Municipales, et tout comme nous nous y étions engagés, notre association demande un certain nombre d'engagements à l'ensemble des listes présentées. Il est essentiel que la question, de la réussite de tous nos enfants,  soit au centre de leur politique future. De plus nous dénonçons, une nouvelle fois, les absences, trop souvent répétées, des élus dans les instances où ils siègent, ce qui démontre un mépris total à l'engagement des parents d’élèves et du travail des équipes pédagogiques et éducatives. Le décret N° 2013-983 du 4 novembre 2013, instaure la présence de 2 élus, le Maire ou son représentant, ainsi qu'un Conseiller Municipal suite à la  mise en place des TAP. Qu'en sera-t-il  de la présence des élus ?

Nouveautés pour la rentrée 2014, en plus de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires sur l'ensemble de la France, d'ailleurs je tiens à souligner qu'un consensus à été trouvé pour Trappes, avec la mise en place des nouveaux horaires (8h30-11h30 / 13h15-15h30), ce qui devrait permettre la mise en place d'une étude dirigée et gratuite pour  tous les élèves de 15h30 à 16h45 avec une pause entre les cours et l'étude après validation du comité de pilotage.

Report à la session 2014 des épreuves de langues prévues par la note de service modifiée N°2011-200 du 16 novembre 2011 abrogée et remplacée par la note de service N° 2013-176 du 14 novembre 2013.

Pour la Série S, à compter de la session 2015, la note de service N°2013-177 du 13 novembre 2013 définit l'épreuve ainsi :

Nature de l'épreuve Épreuve écrite : durée 3 heures ; coefficient 3.

L'épreuve écrite d'histoire-géographie au baccalauréat général, série S, porte sur le programme de la classe de terminale de cette série, défini par l'arrêté du 7 janvier 2013 (B.O.E.N. n°8 du 21 février 2013).

Objectifs de l'épreuve d'histoire-géographie du baccalauréat en série S a pour objectif d'évaluer l'aptitude du candidat à :
- mobiliser, au service d'une réflexion historique et géographique, les connaissances fondamentales pour la compréhension du monde et la formation civique et culturelle du citoyen ;
- exploiter, hiérarchiser et mettre en relation des informations ;
- analyser et interpréter des documents de sources et de natures diverses ;
- rédiger des réponses construites et argumentées, montrant une maîtrise correcte de la langue ;
- comprendre, interpréter et pratiquer différents langages graphiques.

Une nouvelle procédure disciplinaire dans les établissements scolaires
Responsabiliser davantage les collégiens et les lycéens. C’est ce que vise le projet de décret relatif aux procédures disciplinaires dans les établissements du secondaire. Discuté en Conseil supérieur de l’éducation le 16 janvier 2014, ce projet prévoit deux nouveautés à la rentrée 2014. Premièrement : étendre aux chefs d’établissement le droit de recourir à une « mesure conservatoire » lorsqu’un élève enfreint le règlement intérieur.

Aujourd’hui, seul le conseil de discipline peut prendre cette mesure.
Celle-ci consiste à éloigner le jeune de l’établissement pendant trois jours. Un délai durant lequel l’adolescent - avec ou sans ses parents - peut contester les faits qui lui sont reprochés et/ou la sanction envisagée contre lui.

« Ces trois jours permettent notamment à l’élève de préparer sa défense avant la tenue d’un dialogue contradictoire où celui-ci devra se justifier », explique Jean-Paul Delahaye, le directeur général de l’enseignement scolaire, qui rappelle que ce court éloignement n’est pas une sanction.

L’autre nouveauté concerne les sursis qui accompagnent parfois les mesures disciplinaires. Actuellement, ces sursis sont appliqués différemment qu’au pénal. « Un élève qui a une sanction avec sursis et qui fait une deuxième bêtise n’est sanctionné que pour la deuxième, pas pour la première. Ce sursis joue donc actuellement le rôle d’un avertissement », commente Rodolphe Echard, membre du bureau national du Syndicat des personnels de direction (SNPDEN-UNSA).
A la rentrée 2014, en revanche, un élève qui récidive sera sanctionné, y compris pour la première faute.
Extrait de La Lettre de l’Éducation n°799 du 27 janvier 2014

On peut constater après lecture de cet extrait que la réalité ne suit pas les directives, notamment pour l'exclusion des 3 jours où la décision était déjà prise par le chef d'établissement.


Nicolas HARDY


Trappes, le 31 janvier 2014

Chers parents et amis,

Pour info suite aux réunions de décembre et janvier, le comité technique qui s'est réunis le 30 janvier 2014, on s'oriente pour la rentrée prochaine : 


Pour le matin : 8h30-11h30
Pause méridienne : 11h30 - 13h15 (pour info ce sont les horaires que le groupe N°3 préconisait, celui que j'animais avec Mme DHENIN)
Après midi : 13h15 - 15h30
Étude dirigée gratuite : 15h30 - 16h45 (on compte un 1/4 d'heure pour la mise en place entre la classe et l'étude) suivi d'une demi-heure pour le goûter puis les TAP jusqu'à 18h30.

Au jour d'aujourd'hui on ne connait pas encore le contenu des TAP, deux réunions avec ateliers sont programmées pour les 11 et 13 févriers.

On déplore que les TAP soient après l'étude mais le bon point c'est la gratuité de ces études, qu'elles soient dirigées et ainsi permettre à tous les élèves d'y participer. Les TAP seraient comme aujourd'hui pour les enfants qui restent, mais commencerais plus tôt.

Pour le goûter seuls les enfants qui restent aux TAP en bénéficieraient. Encore quelques zones d'ombres à élucider.

Pour les maternelles, mêmes horaires avec peut être un aménagement pour la cantine afin de passer à 1h45 de pause méridienne (en effet le temps de repas des maternels est plus long que pour les élémentaires, et il faut caser les deux services : proposition faite par le groupe N°2 de mettre en place des plateaux repas, en gros l'ensemble du repas serait servit sur ce plateau repas comme il l'est aujourd'hui dans les assiettes, avantages, pas de perte de temps entre les plats, apporter aux élèves une autonomie pendant le repas).

Ce n’est pas encore parfait, mais de gros progrès ont été faits.

 

Retour en haut